Les Libyens peuvent trouver une issue à la crise avec de la volonté politique, selon l'envoyé de l'ONU

11 août 2015

Alors que de nouveaux pourparlers inter-libyens ont démarré mardi à Genève, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye, Bernardino Leon, a estimé qu'avec de la volonté politique les parties prenantes peuvent arriver à un accord d'ici la fin du mois.

« Nous démarrons une nouvelle série de pourparlers avec un ordre du jour très clair », a dit M. Bernardino lors d'une conférence de presse à Genève. Ces pourparlers porteront notamment sur la question d'un gouvernement d'unité nationale.

« La Libye est confrontée à d'énormes défis », a rappelé le Représentant spécial, qui est aussi le chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL).

M. Bernardino a reconnu qu'au cours des dernières semaines il y avait eu de graves problèmes de sécurité dans le sud du pays. « Il est très important que la situation se stabilise. Ce processus concerne toute la Libye : l'Est, l'Ouest et le Sud doivent être inclus dans les efforts pour ramener la stabilité et la sécurité », a-t-il souligné.

Selon lui, si les parties prenantes respectent le calendrier et montrent « volonté politique, créativité et sagesse », la signature d'un accord pourrait avoir lieu d'ici la première semaine de septembre, permettant ainsi de faire correspondre la conclusion du processus avant l'ouverture de la session de l'Assemblée générale des Nations Unies mi-septembre.

« Cela serait le scénario idéal. Mais nous savons que nous sommes dans un processus très difficile avec beaucoup d'acteurs et de nombreux sujets délicats », a ajouté M. Leon.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : l'ONU annonce un nouveau cycle de pourparlers politiques inter-libyens à partir du 10 août

A la suite de larges consultations avec les parties prenantes libyennes et les partenaires internationaux, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye, Bernardino Leon, a annoncé jeudi la convocation d'une nouvelle série de pourparlers le lundi 10 août 2015.