Hiroshima : 70 ans après la tragédie, Ban Ki-moon plaide en faveur d'un monde sans armes nucléaires

6 août 2015

Alors que le Japon commémore le 70ème anniversaire du bombardement atomique de la ville d'Hiroshima durant la Seconde Guerre mondiale, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé jeudi à honorer la mémoire des victimes et des survivants de cette tragédie en faisant avancer la cause d'un monde exempt d'armes nucléaires.

Lors d'une cérémonie commémorative qui avait lieu à Hiroshima, le Secrétaire général a rappelé, dans un message lu par le Haut-Représentant par intérim des Nation Unies pour les affaires de désarmement, Kim Won-soo, la nécessité urgente de prendre les mesures nécessaires pour éradiquer définitivement les armes nucléaires.

« Sept décennies après leur première utilisation dans un conflit, nous sommes réunis en cette sombre occasion pour rendre hommage aux milliers de personnes mortes ce jour-là. Nous honorons également les survivants et leurs descendants, qui ont enduré par la suite de graves difficultés. L'ONU est avec eux, résolue à réaliser leur vision d'un monde exempt d'armes nucléaires », a déclaré M. Ban dans ce message.

Le chef de l'ONU a par ailleurs souligné que son engagement personnel en faveur de l'éradication de l'arme nucléaire avait été renforcé lors de sa visite à Hiroshima il y a de cela cinq ans.

« Je porterai toujours en moi le souvenir de ma rencontre avec les survivants, témoins de la destruction et de ses effets persistants. Le courage de ceux qui ont survécu à cette tragédie catastrophique d'origine humaine a été une profonde source d'inspiration », a affirmé M. Ban, rendant hommage à la bravoure des Hibakushas (mot japonais désignant les survivants des bombardements atomiques), qu'il a qualifiés de « champions incomparables de la paix ».

M. Ban a rappelé que cette année 2015 marque également le 70ème anniversaire des Nations Unies, dont la première résolution adoptée par l'Assemblée générale exprimait son inquiétude face à l'utilisation des armes atomiques.

« Je fais mien votre cri de ralliement : jamais plus d'Hiroshimas. Jamais plus de Nagasakis », a ajouté le Secrétaire général, en référence au bombardement atomique de la ville japonaise de Nagasaki le 9 août 1945.

Dans les mois qui ont suivi le bombardement de la ville, le 6 août 1945, il a été dit qu'Hiroshima serait inhabitable pendant 70 ans, a poursuivi M. Ban, constatant la résilience des habitants de cette ville désormais animée.

« Vous êtes une source d'inspiration pour le monde entier, qui a la responsabilité d'honorer votre expérience en garantissant un monde exempt d'armes nucléaires », a-t-il déclaré.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.