Fin de la Mission de l'ONU contre Ebola : l'OMS prendra le relais le 1er août

31 juillet 2015

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé vendredi la fermeture de la Mission des Nations Unies pour l'action d'urgence contre Ebola (MINUAUCE) ce 31 juillet 2015, tout en précisant que les efforts de l'ONU pour lutter contre l'épidémie se poursuivront sous la supervision de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

« Alors que nous continuons nos efforts pour mettre fin à l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, nous avons atteint une étape importante dans la riposte mondiale contre le virus Ebola », a salué M. Ban dans un communiqué de presse.

Prenant acte de cette avancée, le Secrétaire général a annoncé la fin de la MINUAUCE à partir du 31 juillet.

« La mission a atteint son objectif de base qui était de renforcer la lutte [contre le virus] sur le terrain et de rassembler sous une même bannière les différents intervenants à l'appui des efforts entrepris au niveau national », a estimé le chef de l'ONU.

À compter du 1er août, a-t-il ajouté, la responsabilité de l'action d'urgence du système onusien contre Ebola reviendra entièrement à OMS, sous l'autorité directe de sa Directrice générale, Dr. Margaret Chan.

« Je suis déterminé à maintenir un haut niveau d'engagement des Nations Unies nécessaire pour parvenir à zéro cas », a poursuivi M. Ban, précisant que les personnes actuellement en charge de gérer l'action d'urgence contre Ebola resteront déployées sur le terrain.

Le Secrétaire général a affirmé que l'engagement des Nations Unies à soutenir les gouvernements de la Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone dans leurs efforts pour parvenir à zéro cas demeure sans faille.

« Nous avons fait des progrès considérables, mais la crise n'est pas encore terminée », a-t-il ajouté, soulignant que l'apport de ressources supplémentaires par l'ONU et ses partenaires est nécessaire pour mettre fin à l'épidémie et soutenir les activités de relèvement des pays touchés.

M. Ban a par conséquent demandé aux États membres de maintenir leur soutien financier et politique pour parvenir à cet objectif.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ebola : la communauté internationale promet 3,4 milliards de dollars pour aider les pays affectés à se relever

A l'occasion d'une conférence internationale sur le relèvement après Ebola organisée vendredi au siège de l'ONU à New York, la communauté internationale a promis 3,4 milliards de dollars pour aider les trois pays les plus affectés, la Guinée, le Libéria, et la Sierra Leone, à se relever.