Cameroun : l'ONU condamne un double attentat suicide dans l'extrême-nord du pays

24 juillet 2015

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné jeudi un double attentat suicide qui a frappé le 22 juillet la ville de Maroua, la capitale de la province de l'Extrême-Nord, au Cameroun.

M. Ban a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes et au gouvernement et au peuple du Cameroun. Il a souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées dans ce double attentat.

« Le Secrétaire général réitère son soutien au gouvernement du Cameroun et aux pays de la région et les encourage à renforcer leur coopération dans la lutte contre la menace posée par Boko Haram, tout respectant strictement le droit humanitaire, les droits de l'homme et le droit des réfugiés », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Selon la presse, le double attentat qui a fait au moins 12 morts et des dizaines de blessés a été perpétré par deux femmes kamikazes et porte la marque du groupe Boko Haram.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Cameroun : des dizaines de réfugiés nigérians continuent d'arriver chaque jour au camp de Minawao, selon le HCR

Des dizaines de réfugiés nigérians fuyant la violence dans leur pays continuent d'arriver chaque jour dans le camp de Minawao, dans l'extrême-nord du Cameroun, a indiqué mardi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).