Abyei : le Conseil de sécurité proroge jusqu'au 15 décembre 2015 le mandat de la force de l'ONU

14 juillet 2015

Le Conseil de sécurité de l'ONU a prorogé mardi le mandat de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA) jusqu'au 15 décembre 2015, en demandant instamment aux gouvernements du Soudan et du Soudan du Sud d'adopter des mesures visant à renforcer la confiance entre les différentes communautés concernées par cette zone frontalière qu'ils se disputent.

En adoptant à l'unanimité de ses 15 membres cette résolution, le Conseil de sécurité a suivi les recommandations du Secrétaire général qui demandait de proroger le mandat de la Force afin de permettre de maintenir la dynamique récemment créée.

Depuis le mois d'avril, la situation en matière de sécurité dans la zone d'Abyei est demeurée relativement calme mais imprévisible, souligne le rapport du Secrétaire général.

Toutefois, les efforts visant à rendre pleinement opérationnel le Mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière, qui a été créé en juin 2011 pour renforcer la confiance entre les gouvernements soudanais et sud-soudanais, demeurent enlisés, principalement en raison de différends d'ordre politique.

Le Conseil de sécurité s'est également dit profondément préoccupé par l'absence d'administration publique et d'état de droit dans la zone d'Abyei, en raison du retard répété dans la mise en place de l'Administration, du Conseil et de la police de la zone. Il a exigé du Soudan et du Soudan du Sud qu'ils remédient à ces retards.

En prorogeant jusqu'au 15 décembre prochain le mandat de la FISNUA, les membres du Conseil ont décidé de maintenir les effectifs de la Force et de déployer le reste des effectifs autorisés au fur et à mesure de la réactivation de ce Mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.