Le Conseil de sécurité condamne l'attaque meurtrière contre le Parlement afghan à Kaboul

23 juin 2015

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné dans les termes les plus vifs l'attaque meurtrière perpétrée par les Talibans lundi 22 juin contre le Parlement afghan à Kaboul.

Selon la presse, les Talibans ont lancé lundi une attaque contre le Parlement dans la capitale afghane, contraignant les parlementaires à se mettre à l'abri. D'après un porte-parole de la police locale, un kamikaze se serait fait exploser devant l'entrée du Parlement tandis que d'autres membres du commando armé menant l'attaque prenaient position dans un bâtiment voisin.

Cet assaut est intervenu à peine deux jours après l'explosion d'un minibus sur un engin explosif improvisé, qui a causé la mort de 16 civils et fait de nombreux blessés dans la province méridionale de Helmand. Au total, ces deux attaques ont tué au moins 18 civils et en ont blessés 40 autres.

Dans une déclaration de presse rendue publique lundi dans la soirée, les membres du Conseil de sécurité ont condamné vigoureusement l'attentat terroriste contre le Parlement afghan à Kaboul, « dont la responsabilité a été revendiquée par les Talibans ».

Les membres du Conseil de sécurité ont déploré les pertes civiles causées par cette attaque et ont exprimé leur profonde sympathie et leurs condoléances aux familles des victimes, ainsi qu'au gouvernement et au peuple de l'Afghanistan.

Le Conseil a en outre souhaité aux blessés un prompt rétablissement.

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné le « manque de respect flagrant pour la démocratie et l'Etat de droit manifesté par une telle attaque contre les représentants élus du peuple de l'Afghanistan » et a félicité les Forces de défense et de sécurité nationales afghanes « pour leur action efficace ».

Le Conseil de sécurité a réitéré sa condamnation de toutes les attaques prenant pour cible des civils, en violation du droit international.

Les membres du Conseil ont réaffirmé qu'« aucun acte de violence ou de terrorisme ne saurait inverser le cours de la paix voulu par les Afghans, la démocratie et la stabilité en Afghanistan, qui est soutenu par le peuple et le gouvernement de l'Afghanistan et par la communauté internationale ».

Aidez-nous à connaître votre opinion sur ONU Info et à répondre à vos besoins : prenez 4 minutes pour répondre à notre sondage!

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon condamne une attaque meurtrière contre le Parlement afghan

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné lundi dans les termes les plus forts une attaque terroriste survenue le jour même contre le Parlement à Kaboul.