Mali : l'ONU salue l'annonce du retrait de Ménaka par les forces armées de la Plateforme

19 juin 2015

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a salué vendredi la décision annoncée la veille au soir par les groupes armés dits de la Plateforme de se retirer de la localité de Ménaka, dans la région de Gao, conformément à l'Arrangement sécuritaire pour une cessation des hostilités, signé le 5 juin 2015 à Alger.

« La MINUSMA tient à saluer cette décision courageuse et responsable de la part des mouvements de la Plateforme, qui démontre leur engagement à faire avancer le processus de paix au bénéfice de tous les Maliens », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour le Mali et chef de la MINUSMA, Mongi Hamdi.

Cette annonce est intervenue le jour même de la publication d'une déclaration de presse par le Conseil de sécurité des Nations Unies, exhortant les groupes armés de la Plateforme à se désengager de la localité de Ménaka.

Dans cette déclaration, les membres du Conseil avaient également réaffirmé leur soutien envers l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali signé en mai dernier à Bamako par le gouvernement malien et les groupes armés de la Plateforme. Le Conseil avait déclaré « attendre avec impatience » la signature de cet Accord par les groupes armés de la Coordination, prévue le 20 juin 2015.

« Ce développement positif et le parachèvement imminent de la signature de l'Accord pour la paix et la réconciliation nationale demain à Bamako par la Coordination des Mouvements de l'Azawad sont des signes clairs et rassurants, aussi bien pour la population malienne que pour la communauté internationale », a poursuivi M. Hamdi.

« Le processus de paix est sur la bonne voie grâce à l'engagement des parties prenantes à répondre aux aspirations du peuple malien », a-t-il résumé.

En concertation avec les autorités compétentes, la MINUSMA a par ailleurs déclaré qu'elle accélèrerait la mise en œuvre des dispositions de l'Arrangement sécuritaire relatives à la protection des civils dans la localité de Ménaka.

Cet Arrangement est provisoire et restera en vigueur jusqu'à la mise en place des mécanismes pertinents prévus par l'Accord de Paix du 15 mai 2015 et selon son calendrier de mise en œuvre, a précisé la Mission de l'ONU au Mali.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Mali : l'ONU attend avec impatience la signature de l'accord de paix par toutes les parties

Le Conseil de sécurité des Nations Unis a réitéré jeudi son soutien envers l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali signé en mai dernier à Bamako par le gouvernement malien et une partie des groupes armés, ceux dits de la Plateforme.