Yémen : le bilan des victimes civiles s'alourdit, selon l'ONU

16 juin 2015

Le bilan des victimes civiles du conflit au Yémen continue de s'alourdir alors que les combats se poursuivent dans le pays, a déploré mardi le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH).

« Selon notre équipe déployée au Yémen, 50 civils, dont 18 enfants et 11 femmes, ont été tués au cours de la période allant du 11 au 15 juin. 111 autres civils, dont 20 enfants et 20 femmes, ont été déclarés blessés », a indiqué le porte-parole de l'agence, Rupert Colville, lors d'un point de presse à Genève.

Au total, a-t-il ajouté, le nombre de victimes civiles du conflit depuis le 26 mars 2015 s'élève à 1.412 morts, dont 210 femmes, et 3.423 blessés.

Le porte-parole du HCDH a également insisté sur les destructions d'infrastructures.

« Au moins 13 bâtiments publics civils ont été touchés entre le 11 et 15 juin, portant à 141 le nombre total de bâtiments publics civils partiellement ou complètement détruits à la suite du conflit armé », a déclaré M. Colville.

Le porte-parole a par ailleurs précisé qu'au moins 14 civils auraient été tués à la suite de violents affrontements entre, d'un côté, des groupes armés locaux et des forces militaires et, de l'autre, des comités populaires affiliés aux Houthis dans les gouvernorats de Lahij, Taiz, Aden et Dhale.

Au moins 36 civils auraient été tués à la suite de frappes aériennes menées par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite à Sanaa, Hudaydah, Dhamar et Sada'a.

Les hostilités, qui ont débuté en mars dernier, n'ont fait qu'approfondir la crise humanitaire existante au Yémen, qui était déjà le plus pauvre des pays du Golfe avant le début de la crise. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a récemment souligné que plus de 15 millions de Yéménites n'ont pas accès à des soins primaires et que 80% de la population du pays a actuellement besoin d'une aide humanitaire d'urgence.

Ce dernier bilan chiffré présenté par le HCDH est intervenu alors que la veille des consultations entre parties prenantes yéménites ont démarré à Genève sous l'égide de l'ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.