L'UNESCO célèbre le 10ème anniversaire de la Convention sur la diversité des expressions culturelles

12 juin 2015

L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a célébré vendredi le 10ème anniversaire de la Convention sur la diversité des expressions culturelles.

La Conférence des parties à la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles a réuni aujourd'hui des représentants de 138 pays ayant ratifié la Convention et l'Union européenne, s'est félicité l'UNESCO dans un communiqué de presse.

« Les biens et services culturels représentent des millions d'emplois et stimulent la croissance économique. Ils sont aussi une source d'identité et de force collective », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, lors de l'évènement, soulignant que la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles joue un rôle clé dans le positionnement de la culture comme force motrice du développement durable.

La Conférence a élu 12 nouveaux membres venant s'ajouter aux 24 membres du Comité inter-gouvernemental en charge de la mise en œuvre de la Convention : le Brésil, la Côte d'Ivoire, la République démocratique du Congo, la République tchèque, la France, l'Allemagne, l'Indonésie, le Maroc, le Nigéria, le Paraguay, le Pérou et la Slovaquie. Ils siègeront au Comité pendant quatre ans.

Selon l'UNESCO, les parties ont également décidé d'élaborer des directives opérationnelles qui répondront aux défis de la numérisation et en optimiseront les avantages en faveur de la diversité des expressions culturelles et des industries créatives dans le monde.

Les Etats parties se sont également accordés à augmenter les initiatives de renforcement des capacités pour les décideurs politiques, les acteurs de l'industrie culturelle, les artistes et les entrepreneurs, a précisé l'agence de l'ONU.

Ils ont en outre appelé, d'après l'UNESCO, à l'augmentation des contributions volontaires au Fonds International pour la diversité culturelle qui, à ce jour, a servi à financer 80 projets dans des pays en développement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Yémen : l'UNESCO condamne les destructions de bâtiments historiques à Sanaa

La Directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné vendredi le bombardement de la Vieille ville de la capitale yéménite, un site inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.