A Vienne, le Comité des affaires spatiales va discuter du changement climatique et du développement durable

10 juin 2015

Le Comité sur les utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique a ouvert sa session annuelle mercredi à Vienne avec au centre des discussions le rôle du développement durable et du changement climatique dans les questions spatiales.

Lors de cette session, le Comité commémorera également le 50ème anniversaire de la première sortie dans l'espace en accueillant le cosmonaute russe Alexeï Leonov. M. Leonov fut le premier homme à réaliser une sortie extravéhiculaire dans l'espace dans le cadre de la mission Voskhod 2, le 18 mars 1965, ce qui lui valut le surnom de « premier piéton de l'espace ».

Le Bureau des Nations Unies pour les affaires spatiales (UNOOSA) a également indiqué dans un communiqué de presse que, pour la première fois de son histoire, le Comité aborderait la transparence et les mesures de confiance en matière d'activités spatiales et comment elles sont liées à la sécurité des opérations spatiales et la viabilité à long terme des activités spatiales.

Par ailleurs, une manifestation parallèle organisée le 11 juin par le gouvernement de la France verra des experts expliquer le rôle joué par les satellites pour lutter contre le changement climatique ainsi que la façon dont l'espace peut contribuer à comprendre le réchauffement climatique et à aider les sociétés à atténuer ses conséquences.

Le Comité, dont les discussions se poursuivront jusqu'au 17 juin, examinera également l'importance des données spatiales en ce qui concerne le développement durable.

Enfin, le Comité des affaires spatiales décidera cette année du thème de sa session de 2018 pour marquer le 50ème anniversaire de la première Conférence de l'ONU sur l'exploration et les usages pacifiques de l'espace extra-atmosphérique qui a eu lieu en 1968.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Journée du vol spatial habité : l'ONU prône l'utilisation de l'espace à des fins pacifiques

En l'honneur de la Journée internationale du vol spatial habité, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a mis en lumière dimanche la contribution de la science et des techniques spatiales au développement durable et a souligné la nécessité de repousser les limites de l'exploration pour le bénéfice de tous les peuples.