Afghanistan : l'ONU condamne les meurtres récurrents de travailleurs humanitaires

2 juin 2015

Le Coordonnateur humanitaire de l'ONU en Afghanistan, Mark Bowden, a condamné mardi le meurtre de neuf membres du personnel d'une organisation non gouvernementale dans une région éloignée du pays.

« Une fois de plus, je suis consterné de devoir prendre la parole suite à l'assassinat de travailleurs humanitaires qui fournissent une aide plus que nécessaire en Afghanistan », a déclaré M. Bowden, réagissant à l'annonce par l'ONG tchèque People in Need du meurtre de neuf de ses employés afghans, lors d'une attaque menée le 2 juin contre son camp dans la province de Balkh, au nord de l'Afghanistan.

« Je partage la douleur de nos collègues de People in Need et des familles des personnes tuées », a poursuivi le Coordonnateur humanitaire, ajoutant que cette nouvelle attaque mettait en évidence les sacrifices inacceptables auxquels doivent consentir les travailleurs humanitaires en Afghanistan.

Depuis le début de l'année 2015, a précisé M. Bowden, 26 travailleurs humanitaires ont été tués dans le pays, 17 autres ont été blessés et 40 enlevés.

Les travailleurs humanitaires en Afghanistan fournissent des soins de traumatologie d'urgence, gèrent des programmes d'alimentation pour les enfants malnutris et aident les personnes déplacées par le conflit et les catastrophes naturelles, a expliqué le Coordonnateur humanitaire.

« Les attaques contre les travailleurs humanitaires diminuent leur capacité à mener à bien ces activités essentielles, laissant les plus vulnérables en Afghanistan dans une situation à risque », a déploré M. Bowden.

Le Coordonnateur humanitaire a par conséquent appelé toutes les parties à veiller à ce que ceux qui fournissent une assistance humanitaire puissent accéder en toute sécurité aux personnes dans le besoin et mener leurs activités sans entrave.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.