Mali : le Conseil de sécurité condamne des attaques contre sa mission dans le pays

31 mai 2015

Le Conseil de sécurité de l'ONU a déploré la fusillade qui a eu lieu à Bamako le 25 mai dernier, faisant un mort et un blessé parmi les Casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Dans une déclaration à la presse rendue publique vendredi 29 mai, les membres du Conseil de sécurité ont également condamné l'explosion d'une mine lors du passage d'un convoi de la MINUSMA, le 28 mai 2015, dans la région de Tombouctou, qui a blessé trois soldats de la paix.

Les membres du Conseil ont exprimé leurs sincères condoléances à la famille de la victime de ces attaques, ainsi qu'au gouvernement et au peuple du Bangladesh, dont était originaire le Casque bleu tué.

Le Conseil de sécurité a appelé le gouvernement du Mali à mener rapidement une enquête sur ces attaques et à traduire les auteurs en justice, tout en a soulignant que les attaques ciblant des soldats de la paix peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international.

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé la nécessité de lutter par tous les moyens, conformément à la Charte des Nations Unies, contre les menaces à la paix et la sécurité internationales causées par des actes terroristes. Ils ont en outre réaffirmé que tous les actes de terrorisme sont criminels et injustifiables pas essence, quelles que soient les motivations de leur auteurs.

Le Conseil a par ailleurs rappelé aux Etats qu'ils doivent veiller à ce que les mesures prises pour combattre le terrorisme soient conformes à toutes leurs obligations en vertu du droit international.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur plein appui à la MINUSMA et aux forces françaises qui la soutiennent. Ils ont également exprimé leur gratitude envers le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Mali, Mongi Hamdi, et la MINUSMA pour leurs efforts en faveur d'une paix durable dans le pays.

Les membres du Conseil de sécurité ont renouvelé leur appel à toutes les parties au Mali à coopérer pleinement avec le déploiement et les activités de la MINUSMA.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Mali : Ban Ki-moon condamne la mort d'un Casque bleu suite à une fusillade à Bamako

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a déploré jeudi la fusillade qui a eu lieu à Bamako, le 25 mai dernier, faisant un mort et un blessé parmi les Casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).