Ban Ki-moon fait part de son inquiétude au Président du Yémen face à l'escalade des combats

28 mai 2015

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exprimé jeudi son inquiétude face à la montée en puissance des combats au Yémen lors d'une conversation téléphonique avec le Président du pays, Abd Rabbo Mansour Hadi.

« Le Secrétaire général a fait part de sa préoccupation concernant l'escalade des combats au sol et des frappes aériennes depuis la fin de la pause humanitaire, et a réitéré sa ferme conviction qu'il n'existe pas de solution militaire au conflit », a déclaré un porte-parole de l'ONU dans un compte-rendu de l'échange entre M. Ban et M. Hadi.

Alors que la crise humanitaire dans cet Etat du Golfe s'aggrave, la violence fait à nouveau rage, malgré les tentatives soutenues par l'ONU visant à établir un dialogue entre les parties prenantes nationales et régionales.

D'après les dernières estimations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), rendues publiques mercredi 27 mai, environ 2.000 personnes ont été tuées et 8.000 autres blessées jusqu'ici au Yémen, qui est rentré dans sa dixième semaine de conflit.

Parallèlement, les consultations politiques qui devaient avoir lieu dans la journée à Genève ont été ajournées.

Dans sa conversation téléphonique avec le Président Hadi, le Secrétaire général a rappelé qu'il avait demandé à son Envoyé spécial pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed, de redoubler d'efforts afin d'organiser des consultations yéménites à Genève « à la première occasion possible ».

En outre, M. Ban a salué le Président Hadi pour son engagement en faveur du processus de négociations sous l'égide de l'ONU et pour sa volonté affichée de participer à de futures consultations à Genève.

« Le Secrétaire général espère que les consultations pourront reprendre dès que possible », a conclu le porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Yémen : les consultations initialement prévues jeudi à Genève sont reportées

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a demandé mardi à son Envoyé spécial au Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed, de reporter les consultations initialement prévues le 28 mai à Genève après que le gouvernement yéménite et d'autres acteurs clés ont demandé davantage de temps pour se préparer.