A Hanoï, Ban Ki-moon appelle à la solidarité mondiale pour affronter les défis communs

23 mai 2015

Au deuxième jour de sa visite au Viet Nam, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est exprimé samedi devant l'Assemblée nationale du pays, appelant à la solidarité mondiale pour affronter les menaces à la paix et à la sécurité.

« Le monde affronte des menaces à la paix et à la sécurité et des défis humanitaires sans précédent. On fait appel à l'ONU comme jamais auparavant », a dit M. Ban devant les membres de cette assemblée. Il a ajouté qu'il suivait notamment avec inquiétude le sort des migrants à travers le monde, en particulier ceux dans la mer d'Andaman et le détroit de Malacca.

« Nous devons faire face à une montée de l'extrémisme violent en de nombreux endroits du monde », a-t-il ajouté, soulignant qu'il n'y avait jamais eu autant de réfugiés dans le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et jamais autant de Casques bleus déployés depuis le début de l'Organisation.

« Pour surmonter ces défis, nous avons besoin de la solidarité mondiale. Nous avons besoin de nous soutenir. La participation du Viet Nam aux opérations de maintien de la paix exprime sa participation à cet état d'esprit », a déclaré le Secrétaire général.

Samedi, Ban Ki-moon a également assisté à une cérémonie marquant le premier anniversaire du Centre de maintien de la paix du Viet Nam et a prononcé un discours devant une école chargée de former des diplomates.

Le Secrétaire général a aussi inauguré la nouvelle “Maison des Nations Unies verte”, un bâtiment respectueux de l'environnement et qui réunit en un seul lieu l'ensemble des entités du système des Nations Unies.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

En visite au Viet Nam, le chef de l'ONU discute de la lutte contre les changements climatiques

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, était vendredi en visite au Viet Nam, où il s'est entretenu avec le Président Troung Tan Sang des changements climatiques et du programme de développement durable pour l'après-2015.