Le Conseil de sécurité préconise de renforcer la coopération pour contrôler les armes légères

22 mai 2015

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté vendredi une résolution dans laquelle il préconise notamment de renforcer la coopération régionale pour mieux contrôler les armes légères et de petit calibre.

Dans cette résolution, les membres du Conseil se félicitent des efforts que font les Etats membres de l'ONU et les organisations régionales et sous-régionales pour lutter contre le transfert illicite, l'accumulation déstabilisante et le détournement d'armes légères et de petit calibre.

Ils préconisent « la mise en place ou le renforcement, le cas échéant, de mécanismes sous-régionaux et régionaux de coopération, de coordination et de partage de l'information, en particulier la coopération douanière transfrontalière et les réseaux d'échange d'informations, en vue de prévenir, de combattre et d'éliminer le transfert illicite, l'accumulation déstabilisante et le détournement d'armes légères et de petit calibre ».

Le Conseil de sécurité estime par ailleurs qu'il faut que les Etats membres mettent en place, s'il n'en existe pas, des lois, des règles et des procédures administratives leur permettant de contrôler efficacement la production d'armes légères et de petit calibre au sein de leur juridiction et l'exportation, l'importation, le transit ou le retransfert de ces armes.

Il invite aussi instamment les Etats membres, les entités compétentes des Nations Unies et les organisations intergouvernementales, régionales et sous-régionales en mesure de le faire à coopérer et à échanger des informations sur les personnes soupçonnées de trafic.

Les membres du Conseil engagent également vivement les Etats membres qui ne l'ont pas encore fait à prendre des mesures pour réglementer les activités de courtage d'armes légères et de petit calibre.

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité sur ce sujet la semaine dernière, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait salué la récente entrée en vigueur du Traité sur le commerce des armes, qui a permis selon lui de jeter les bases d'un cadre global pour contrôler le transfert des armes, y compris des armes légères et de petit calibre.

Dans sa résolution adoptée vendredi, le Conseil de sécurité a engagé les Etats à envisager de ratifier ce traité ou d'y adhérer sans retard. Il a encouragé les Etats, les organisations intergouvernementales, régionales et sous-régionales qui sont en mesure de le faire à apporter une assistance aux Etats parties pour qu'ils aient les moyens de s'acquitter de leurs obligations découlant du Traité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.