Egypte : l'ONU préoccupée par la condamnation à mort de l'ancien Président Morsi

18 mai 2015

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé lundi sa préoccupation concernant la condamnation à mort en Egypte de l'ancien Président Mohamed Morsi et de 105 autres personnes.

Le chef de l'ONU « réaffirme la position des Nations Unies contre la peine capitale », a dit son porte-parole adjoint, Farhan Haq, lors d'un point de presse à New York.

« Le Secrétaire général comprend que le verdict fait encore l'objet d'une procédure d'appel. Il continuera à surveiller de très près la procédure », a-t-il ajouté. « Le Secrétaire général souligne combien il est important que toutes les parties prennent des mesures pour promouvoir, et éviter celles qui peuvent fragiliser davantage, la paix, la stabilité et l'état de droit dans la région ».

Selon la presse, l'ancien Président Morsi, déjà condamné à vingt ans de prison en avril pour incitation au meurtre, a été condamné à mort, samedi 16 mai, pour des évasions de prison et des violences visant la police lors du soulèvement de 2011. Une centaine d'autres accusés, dont des dirigeants éminents de sa confrérie des Frères musulmans, ont également été condamnés à la peine capitale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Egypte : l'ONU salue la libération sous caution de deux journalistes d'Al-Jazira

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a salué vendredi la décision des autorités égyptiennes de libérer sous caution deux journalistes de la chaîne de télévision qatarienne Al-Jazira, Mohamed Fahmy et Baher Mohamed.