L'UNESCO appelle à une enquête sur le meurtre d'un journaliste en RDC

30 avril 2015

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a réclamé jeudi une enquête sur le meurtre d'un journaliste en République démocratique du Congo (RDC) le 16 avril.

Soleil Balanga a été tué dans la ville de Monkoto, dans la province septentrionale de l'Equateur, après avoir utilisé un mégaphone pour diffuser des nouvelles dans les rues de sa ville à la suite d'une panne de l'émetteur de sa station de radio locale, Soso Monkoto Aleli.

« Je suis choquée par l'assassinat brutal de Soleil Balanga, que je condamne fermement », a dit Mme Bokova dans un communiqué de presse. « J'appelle les autorités à traduire en justice les responsables de ce meurtre. La violence ne peut pas servir à faire taire les journalistes et priver le public des informations qu'il est en droit de recevoir ».

L'UNESCO a pour mandat de défendre la liberté d'expression et la liberté de la presse à travers le monde.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La journaliste Christiane Amanpour nommée Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO

La journaliste britannique travaillant pour la chaîne de télévision américaine CNN, Christiane Amanpour, a été nommée mercredi Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO pour la liberté d'expression et la sécurité des journalistes au cours d'une cérémonie organisée au Siège de l'Organisation à Paris.