L'enseignement des droits de l'enfant doit être renforcé dans les pays industrialisés, selon l'UNICEF

30 avril 2015

Les programmes d'enseignement de 15 pays industrialisés ne respectent pas le droit des enfants à connaître leurs droits, indique un nouveau rapport du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), rendu public jeudi.

Ce rapport, intitulé 'Enseignement et apprentissage des droits de l'enfant : étude de mise en œuvre dans 26 pays', révèle également qu'aucun des 26 pays industrialisés analysés dans le cadre de l'étude n'a pris les mesures nécessaires pour faire en sorte que ses enseignants reçoivent systématiquement une formation sur les droits de l'enfant et le contenu de la Convention relative aux droits de l'enfant.

« Ce rapport est une piqure de rappel pour les pays qui ont ratifié la Convention relative aux droits de l'enfant, afin qu'ils prennent les mesures nécessaires pour assurer la mise en œuvre systématique du droit de chaque enfant à connaître ses droits », a déclaré le Directeur de la collecte de fonds privés et des partenariats à l'UNICEF, Gérard Bocquenet, dans un communiqué de presse accompagnant l'annonce de la publication du rapport.

La Convention relative aux droits de l'enfant, dont sont partie les 26 pays industrialisés faisant l'objet de l'étude, engage les Etats signataires à informer leurs populations respectives, adultes comme enfants, sur les droits qui en découlent.

Selon le rapport, les 15 pays dans lesquels les enfants ne disposent pas d'un accès systématique à un enseignement les informant de leurs droits sont l'Australie, l'Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, l'Allemagne, Hong Kong, l'Irlande, Israël, l'Italie, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, l'Ecosse, l'Espagne et les Etats-Unis.

Au travers de cette étude, l'UNICEF encourage tous les pays à prendre des mesures concrètes pour se conformer aux dispositions de la Convention relative aux droits de l'enfant ainsi qu'aux recommandations exprimées à plusieurs reprises par le Comité des droits de l'enfant auprès de chacun des 26 pays mentionnés dans l'étude.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

DOHA : l'ONU appelle à mettre en pratique les nouvelles normes sur l'élimination de la violence contre les enfants

Alors que les enfants sont susceptibles d'être victimes de violence quand ils sont en contact avec le système judiciaire, des agences des Nations Unies ont exhorté les Etats Membres lors du Congrès de l'ONU contre le crime à Doha, au Qatar, à mettre en œuvre les nouvelles normes internationales récemment adoptées.