Syrie : l'ONU condamne le bombardement du camp de réfugiés de Yarmouk à Damas

29 avril 2015

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné fermement mercredi le bombardement et les frappes aériennes contre le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk à Damas le 28 avril, en dépit des assurances du gouvernement syrien que le camp ne serait pas attaqué tant que les civils s'y trouvent.

« Des milliers de civils du camp sont assiégés par les terroristes et d'autres groupes armés à l'intérieur et par les forces gouvernementales à l'extérieur », a précisé le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général appelle le gouvernement à cesser immédiatement toute opération militaire qui pourrait mettre en danger la vie des civils dans le camp de Yarmouk, et à se conformer strictement à ses obligations en vertu du droit international humanitaire et des droits de l'homme, notamment le principe de la protection des civils pendant les conflits armés », a-t-il ajouté. « Il appelle également toutes les parties à cesser la violence de manière à accorder un accès humanitaire sûr et durable pour les civils à l'intérieur du camp ».

Le Secrétaire général a exhorté le Conseil de sécurité et les États Membres pouvant exercer leur influence sur les parties sur le terrain, y compris le gouvernement syrien, de faire tout leur possible pour protéger la vie des civils.

« L'adhésion du gouvernement aux engagements qu'il avait déjà pris est essentielle pour son rôle d'interlocuteur de la communauté internationale », a dit le porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Yarmouk : le Conseil de sécurité exige le retrait immédiat des groupes terroristes hors du camp

Les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont exprimé lundi leur profonde préoccupation face à l'aggravation de la situation humanitaire dans le camp de réfugiés de Yarmouk, en Syrie.