Togo : Ban Ki-moon appelle à un scrutin présidentiel libre et transparent

24 avril 2015

A la veille de l'élection présidentielle au Togo, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé vendredi toutes les parties prenantes nationales à s'engager à faire en sorte que l'élection se déroule de manière pacifique, libre et transparente et reflète la volonté du peuple du Togo.

« Le Secrétaire général appelle tous les dirigeants politiques et leurs partisans à résoudre les différends qui peuvent surgir du processus électoral par des moyens pacifiques et constitutionnels », a ajouté son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Le Secrétaire général a réitéré l'engagement des Nations Unies à soutenir le processus électoral et les efforts des Togolais « pour renforcer l'ordre démocratique dans leur pays ».

Cinq candidats sont en lice pour le scrutin présidentiel qui doit se dérouler le 25 avril. Quatre opposants affrontent le Président sortant Faure Gnassinbgé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Togo se dit préoccupé par l'instabilité et le terrorisme en Afrique

Le Ministre des affaires étrangères du Togo, Robert Dussey, a exprimé lundi, à la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU, la préoccupation de son pays du fait de l'instabilité et du terrorisme prévalant dans certaines régions d'Afrique.