L'ONU déplore le lourd tribut payé par les civils au Yémen, en pleine escalade du conflit

23 avril 2015

L'escalade du conflit au Yémen au cours du dernier mois a aggravé la crise humanitaire qui touchait déjà très largement le pays avant le début des combats, a déploré jeudi le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies au Yémen, Johannes van der Klaauw.

« Les combats et les frappes aériennes de la coalition ont touché pratiquement l'ensemble du pays. Le bilan pour les civils est très lourd », a indiqué M. Van Der Klaauw dans un communiqué de presse.

Depuis le 19 mars 2015, le Bureau des Nations Unies de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) estime que plus de 1.080 personnes ont été tuées dans les violences au Yémen, 4.350 blessées et plus de 150.000 déplacées.

L'approvisionnement en nourriture, carburant, eau et électricité à travers le pays a été largement perturbé, a poursuivi le Coordonnateur humanitaire, précisant que les écoles, les établissements de santé et des zones résidentielles ont été endommagées ou détruites.

M. Van Der Klaauw a ajouté que les Nations Unies ont également été touchées, précisant que dans la capitale yéménite les bureaux de plusieurs agences onusiennes et d'organisations partenaires ont été endommagés par des explosions le 21 avril, forçant au moins une agence à suspendre ses activités.

« Les aéroports et les ports du pays constituent une bouée de sauvetage dans la mesure où le Yémen est dépendant des importations pour 90% de sa nourriture et la majorité de son carburant », a poursuivi le Coordonnateur humanitaire, regrettant cependant le fait que la plupart des aéroports soient désormais fermé à tout trafic aérien civil et que les bateaux de transport soient soumis au régime de contrôle de la coalition lié à l'embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité de l'ONU au Yémen.

M. Van Der Klaauw a rappelé que toutes les parties au conflit devaient protéger les civils en vertu du droit international humanitaire et que des pauses humanitaires dans les combats étaient nécessaires d'urgence pour acheminer en toute sécurité des travailleurs et de l'assistance humanitaires dans l'ensemble du pays.

« Nous comptons sur le soutien continu de toutes les parties au conflit et de la communauté internationale pour aider à sauver et à protéger des vies à travers le Yémen », a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Yémen : l'ONU lance un appel d'urgence à financer 273,7 millions de dollars pour l'aide humanitaire

Les Nations Unies ont lancé un appel urgent à la communauté internationale pour financer les 273,7 millions de dollars nécessaires pour venir en aide au Yémen sur fond d'intensification des combats, a déclaré vendredi un responsable du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).