RDC : la MONUSCO condamne fermement des attaques meurtrières contre des civils à Matiba

17 avril 2015

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC), Martin Kobler, a fermement condamné vendredi des attaques meurtrières contre les civils d'un village situé dans l'est du pays.

« Je suis profondément choqué par les massacres de civils dans la région de Béni. Il est absolument nécessaire que les FARDC [Forces armées de la République démocratique du Congo] et la MONUSCO [Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo] reprennent leur coopération. Ensemble, ils pourront éviter une détérioration aggravée de la situation sécuritaire”, a déclaré M. Kobler, également Chef de la MONUSCO.

Cette attaque, supposée avoir été menée par des éléments appartenant à l'Alliance des Forces Démocratiques (ADF), s'est déroulée à 5 kilomètres au nord-est de Mbau en territoire de Béni, dans la province du Nord-Kivu.

« Je condamne fermement cette attaque criminelle perpétrée tôt le matin contre des civils et j'exprime à cet effet, toute ma solidarité, ainsi que mes profondes et sincères condoléances aux familles des victimes. Mes pensées sont avec elles », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

A la veille de la commémoration du génocide au Rwanda, l'envoyé de l'ONU en RDC lance un appel à la tolérance

Alors que la Journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda sera célébrée mardi 7 avril, le chef de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), Martin Kobler, a lancé lundi un appel à la tolérance.