Les exportations du tourisme international grimpent à 1.500 milliards de dollars en 2014

15 avril 2015

Les recettes du tourisme international ont augmenté de 48 milliards de dollars en 2014 pour atteindre un niveau record, à 1.245 milliards, a déclaré mercredi l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), précisant qu'en prenant en compte les recettes du transport international de voyageurs, le total des exportations du tourisme international a atteint 1.500 milliards l'an dernier.

Les recettes du tourisme international ont augmenté de 48 milliards de dollars en 2014 pour atteindre un niveau record, à 1.245 milliards, a déclaré mercredi l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), précisant qu'en prenant en compte les recettes du transport international de voyageurs, soit 221 milliards, le total des exportations du tourisme international a atteint 1.500 milliards l'an dernier.

Les recettes générées par les dépenses des visiteurs internationaux en hébergement, repas et boissons, loisirs, achats et autres biens et services ont atteint un total estimé à 1.245 milliards de dollars en 2014, en hausse de 3,7 %, a indiqué l'OMT dans un communiqué de presse, ajoutant que les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 4,4 % en 2014, pour atteindre un total de 1 milliard 135 millions d'arrivées, contre 1 milliard 87 millions en 2013.

Outre les recettes du tourisme international, le tourisme génère aussi des recettes d'exportation au titre des services de transport international de voyageurs, a précisé l'agence. D'après ses estimations, ces dernières se sont élevées à 221 milliards de dollars en 2014, portant le total des exportations du tourisme international à 1.500 milliards de dollars, soit en moyenne 4 milliards par jour.

« Le tourisme international est une composante de plus en plus importante du commerce international, comme en témoignent les recettes d'exportation en provenance du tourisme international et du transport international de voyageurs, lesquelles ont atteint 1 500 milliards d'USD en 2014 », a déclaré le Secrétaire général de l'OMT, Taleb Rifai. « Dans un scénario de baisse des prix des produits de base, les dépenses du tourisme international ont augmenté de manière considérable en 2014, démontrant la capacité du secteur à stimuler la croissance économique, à doper les exportations et à créer des emplois ».

Le tourisme international (voyages et transport de voyageurs) représente 30% des exportations de services dans le monde et 6 % des exportations totales de biens et de services, a indiqué l'agence onusienne. Comme catégorie d'exportations à l'échelle mondiale, le tourisme arrive en quatrième position derrière les carburants, les produits chimiques et l'industrie alimentaire, et occupe la première place dans de nombreux pays en développement.

L'Europe représente à elle-seule 41 % des recettes du tourisme international à l'échelle mondiale, bien que les recettes du tourisme international soient en hausse dans toutes les régions du monde, a précisé l'OMT.

« Dans le peloton de tête des dix premiers en termes de recettes du tourisme, la Chine est grimpée de la 5ème à la 3ème place suite à la hausse de 10% des recettes qu'elle a enregistrée en 2014, à 57 milliards de dollars. Les États-Unis d'Amérique (177 milliards de dollars) et l'Espagne (65 milliards de dollars) ont conservé la première et la deuxième place du classement. Le Royaume-Uni (45 milliards de dollars) a gagné deux places et pris la 7ème position, sous l'effet prolongé des Jeux olympiques et de l'appréciation de la livre sterling (faisant augmenter les recettes calculées en dollars). La France, Macao (Chine) et l'Italie occupent les 4ème, 5ème et 6ème rangs, respectivement, tandis que l'Allemagne, la Thaïlande et Hong Kong (Chine) complètent le classement des dix premiers », a déclaré l'OMT.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Un rapport de l'OMT recense les critères communs pour le classement des hôtels

Une révision plus régulière des systèmes de classement hôtelier serait utile pour permettre aux établissements de rester en phase avec les besoins des consommateurs en rapide évolution, indique un nouveau rapport de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), rendu public vendredi.