Ban Ki-moon nomme l'acteur Daniel Craig Mandataire mondial de l'ONU pour l'élimination des mines

14 avril 2015

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a nommé mardi l'acteur britannique Daniel Craig, connu notamment du grand public pour incarner à l'écran le personnage de James Bond, en tant que premier Mandataire mondial des Nations Unies pour l'élimination des mines et engins explosifs.

A l'occasion d'une cérémonie organisée au siège de l'Organisation, à New York, le Secrétaire général a remercié M. Craig pour son engagement en faveur de la vision onusienne d'un monde libéré de la menace des mines terrestres et des restes explosifs de guerre.

« A l'instar des cinéphiles du monde entier, j'ai retenu mon souffle en regardant M. Craig, dans la peau de James Bond, désamorcer des bombes à retardement quelques secondes à peine avant la fin du compte à rebours. Je suis encore plus enthousiaste à l'idée que M. Craig ait accepté de mettre à profit son aura en tant que star pour attirer l'attention sur les causes nobles que sont la destruction des mines et la sensibilisation aux mines », a déclaré M. Ban.

« En tant que 007, M. Craig avait 'le permis de tuer', aujourd'hui, nous lui donnons 'le permis de sauver des vies' », a poursuivi M. Ban.

Cette cérémonie est l'un des nombreux évènements organisés pour commémorer le dixième anniversaire de la Journée internationale de la sensibilisation au problème des mines et de l'assistance à la lutte antimines. A ce titre, le Secrétaire général a exprimé l'espoir que l'engagement de M. Craig permette de sensibiliser le public aux efforts déployés par l'Organisation dans la lutte antimines, notamment en rendant visite à des programmes de lutte antimines dans le monde entier et en contribuant à la mobilisation de soutiens politiques et financiers.

M. Craig, qui s'est dit très honoré par cette nomination, a répondu favorablement à l'invitation du Secrétaire général et a annoncé son intention d'entreprendre dans les prochains mois sa première visite de programmes d'action antimines des Nations Unies.

« Les informations du Secrétaire général et de l'ensemble du personnel des Nations Unies que j'ai rencontré démontrent l'ampleur de la tâche », a-t-il déclaré. « L'utilisation d'engins explosifs improvisés en Iraq, en Somalie et au Mali ; l'utilisation généralisée de 'bombes barils' en Syrie ; et la contamination engendrée par les mines terrestres au Cambodge, en Colombie et en Afghanistan sont des questions qui doivent être abordées simultanément. C'est une lourde tâche. L'ONU a besoin de soutiens politiques et financiers pour y parvenir ».

M. Craig bénéficiera du titre de Mandataire mondial des Nations Unies pour l'élimination des mines et engins explosifs pour une durée de trois ans. Auparavant, l'acteur avait prêté sa voix pour deux vidéos du Service de la lutte antimines des Nations Unies (SLAM) en 2014.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Journée de la lutte antimines : Ban Ki-moon appelle les Etats à capitaliser sur les succès enregistrés

A l'occasion de la Journée internationale de la sensibilisation au problème des mines et de l'assistance à la lutte antimines, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a salué les progrès réalisés au cours de la dernière décennie en vue d'éliminer le danger des mines antipersonnel.