Financement du développement : Ban Ki-moon appelle à élargir les partenariats avec le secteur privé

8 avril 2015

A l'occasion d'une réunion de l'Assemblée générale des Nations Unies consacrée au financement du développement, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé mercredi à élargir les partenariats avec le secteur privé et la société civile pour tirer le meilleur parti de leurs ressources et de leurs compétences.

« Le programme de développement pour l'après-2015 est ambitieux. Les besoins en financement sont énormes. On peut y répondre si nous travaillons ensemble », a dit M. Ban dans un discours devant les participants de cette réunion qui doit durer deux jours et rassemble des dirigeants du secteur privé et de la société civile.

« Nous devons continuer à élargir les partenariats avec le secteur privé, la société civile et les autres parties prenantes, afin de tirer parti de vos ressources et de vos compétences uniques », a-t-il ajouté. « Alors que nous forgeons notre nouveau partenariat mondial pour le développement durable, votre contribution sera vitale ».

Le Secrétaire général a exhorté les Etats membres des Nations Unies à écouter attentivement les points de vue, les idées et les propositions exprimés lors de cette réunion.

« Nous avons besoin de votre soutien public, de votre expertise et de votre talent pour faire d'Addis-Abeba un succès et définir une nouvelle ère de développement durable », a-t-il ajouté à l'adresse des participants.

La réunion de l'Assemblée générale va servir à préparer la prochaine Conférence internationale sur le financement du développement, qui aura lieu à Addis-Abeba, en Ethiopie.

« Un résultat positif à la Conférence d'Addis est cruciale pour s'assurer d'un programme post-2015 ambitieux et d'un accord global sur le changement climatique plus tard cette année », a souligné Ban Ki-moon.

« Il faut exploiter toutes les sources de financement, publiques et privées, nationales et internationales. La mobilisation des ressources au niveau national sera cruciale », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les pays en développement devraient se tourner vers l'énergie géothermique, selon la FAO

L'énergie géothermique, le flux de chaleur émanant du centre de la terre, offre des opportunités exceptionnelles pour la production et la transformation rentables et durables des aliments dans les pays en développement, indique un nouveau rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), rendu public mardi.