Yémen : l'ONU fortement préoccupée par la sécurité des civils

2 avril 2015

La Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, a fait part jeudi de sa profonde inquiétude quant à la sécurité des civils pris au piège par les combats en cours au Yémen.

« Je suis extrêmement préoccupée par la sécurité des civils se trouvant au milieu des combats acharnés au Yémen », s'est inquiétée Mme Amos dans une déclaration de presse rendue publique à Londres et à New York.

« J'appelle toutes les parties concernées à respecter leurs obligations en vertu du droit international et à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger les hommes, femmes et enfants qui subissent les conséquences du conflit », a-t-elle ajouté.

Selon la Secrétaire générale adjointe, les récent rapports des partenaires humanitaires de l'ONU dans différentes parties du pays indiquent qu'environ 519 personnes ont été tuées et près de 1.700 blessées durant les deux dernières semaines, dont plus de 90 enfants.

« Des dizaines de milliers de personnes ont fui leurs maisons, dont certaines en traversant la mer en direction de Djibouti et de la Somalie. Ils manquent d'électricité, d'eau et de médicaments essentiels », a ajouté Mme Amos.

La Secrétaire générale adjointe a appelé les parties au conflit à s'abstenir de prendre pour cible les hôpitaux, écoles, infrastructures civiles et camps de réfugiés et de personnes déplacées à l'intérieur, en particulier dans les zones peuplées.

« Malgré les graves dangers existants, les organismes des Nations Unies et les partenaires humanitaires se coordonnent avec le Croissant-Rouge du Yémen et les autorités locales afin de fournir des kits de santé d'urgence et des générateurs pour faire en sorte que les gens puissent obtenir de l'eau propre, de la nourriture et des couvertures », s'est félicité Mme Amos, soulignant qu'avant même l'escalade récente de la violence, des millions de Yéménites étaient déjà extrêmement vulnérables.

« J'espère que la paix, la sécurité et la stabilité seront rétablies dès que possible », a déclaré en conclusion la Secrétaire générale adjointe.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.