Kenya : l'ONU condamne fermement un attentat meurtrier à Garissa

2 avril 2015

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a fermement condamné jeudi une attaque terroriste survenue à Garissa, au Kenya, qui aurait fait plus d'une centaine de morts et de nombreux blessés.

Selon la presse, au moins 147 personnes ont été tuées dans la matinée du 2 avril lors de l'attaque du campus de l'université de Garissa par un groupe d'hommes armés et cagoulés se revendiquant du groupe terroriste islamique Al-Chabab. Quatre assaillants auraient été tués, et un autre arrêté, selon le ministère de l'intérieur kényan. Il y aurait également de nombreux blessés.

S'exprimant par l'intermédiaire de son porte-parole dans un communiqué de presse rendu public au siège de l'ONU à New York, le Secrétaire général a vivement condamné cette attaque, soulignant qu'un « nombre inconnu d'élèves étaient actuellement retenus en otage ».

M. Ban a exprimé ses sincères condoléances aux familles des victimes et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Le Secrétaire général a par ailleurs espéré que la situation soit rapidement mise sous contrôle, « sans que ceux qui sont actuellement détenus par les terroristes n'en pâtissent ». Il a en outre exprimé le souhait que les responsables de cet attentat soient rapidement traduits en justice.

En conclusion, M. Ban a fait part de sa solidarité envers le peuple et le Gouvernement du Kenya, et a réaffirmé le soutien continu des Nations Unies aux pays de la région dans leurs efforts pour prévenir et combattre le terrorisme et l'extrémisme violent.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.