FAO : les prix alimentaires chutent à nouveau en mars, tirés par le sucre

2 avril 2015

L'indice FAO des prix des produits alimentaires a poursuivi sa tendance baissière en mars 2015, chutant de 1,5% par rapport à février et de 18,7% par rapport à l'an dernier à la même période, a annoncé jeudi l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Une forte baisse des prix du sucre – tombés à leur plus bas niveau depuis février 2009 – conjuguée à un fléchissement des prix des huiles végétales, des céréales et de la viande, a largement annulé une hausse des prix des produits laitiers et contribué à la baisse de l'indice, a noté l'agence onusienne dans un communiqué de presse.

L'indice FAO des prix des produits alimentaires, qui tend à la baisse depuis avril 2014, est un indice pondéré mesurant la variation mensuelle des prix de cinq catégories principales de denrées alimentaires sur les marchés internationaux : céréales, viande, produits laitiers, huiles végétales et sucre.

S'agissant des céréales, l'indice FAO est en baisse de 1,1% en mars par rapport à février et de 18,7% par rapport à l'an dernier à la même période. La tendance à la baisse enregistrée en 2015 a principalement été imputable à l'abondance des disponibilités exportables et à l'augmentation des stocks, de blé et de maïs en particulier, selon l'agence onusienne.

L'Indice FAO des prix de la viande a également connu un fléchissement de 1% par rapport à son niveau révisé de février, alors que l'indice FAO des prix des produits laitiers a augmenté en mars pour le deuxième mois consécutif de 1,7% par rapport à février.

L'Indice FAO des prix des huiles végétales a quant à lui enregistré une baisse de près de 3,1% par rapport à février, soit son plus bas niveau depuis septembre 2009.

Enfin, l'indice FAO des prix du sucre a accusé une forte baisse de 9,2% en mars par rapport à février. Selon l'agence de l'ONU, ce net recul s'explique par de meilleures prévisions de récoltes et par la dépréciation continue de la monnaie brésilienne par rapport au dollar des États-Unis, qui favorise les exportations.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.