Ban Ki-moon en visite en Iraq pour exprimer la solidarité de l'ONU

30 mars 2015

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a effectué lundi une visite en Iraq pour exprimer l'appui et la solidarité de l'Organisation aux efforts destinés à faire avancer la paix, le développement et les droits de l'homme dans ce pays.

Le chef de l'ONU a rencontré le Président Fouad Masum, le Premier ministre, Haider Al Abadi, et le Président de la Chambre des Représentants, Salim Al-Jabouri. Il devait discuter au téléphone avec le Président du gouvernement régional du Kurdistan, Massoud Barzani.

« Je suis ici pour souligner le soutien entier et durable des Nations Unies aux efforts pour faire avancer la paix, le développement et les droits de l'homme en Iraq », a dit M. Ban lors d'une conférence de presse. « Nous continuerons à faire tout notre possible pour assister le peuple et le gouvernement d'Iraq à mettre fin à cette crise afin qu'ils puissent concentrer leur énergie et leurs ressources à construire un avenir plus pacifique, plus stable, plus démocratique et plus prospère pour tous les Iraquiens ».

Il s'est félicité de l'engagement des autorités iraquiennes à maintenir la dynamique pour la réconciliation et l'unité nationales. Il s'est dit encouragé par le dépôt d'un projet de loi crucial au Parlement par le gouvernement depuis sa dernière visite en août.

Le chef de l'ONU s'est toutefois dit « très préoccupé par la crise sécuritaire en Iraq et par son impact sur les civils ». « Lors de mes rencontres aujourd'hui, nous avons examiné les progrès des opérations militaires actuelles pour libérer les zones sous le contrôle de Daech, notamment autour de Tikrit. J'espère que d'autres zones, et le reste de la région, seront bientôt libérées de la menace que représente Daech », a-t-il dit.

Le Secrétaire général a exhorté le gouvernement iraquien à faire tout son possible pour garantir la protection des civils et leur accès à l'assistance humanitaire.

« Je suis aussi préoccupé par les allégations d'exécutions sommaires, d'enlèvements et de destruction de biens perpétrés par les forces et les milices combattant aux côtés des forces armées iraquiennes », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a apporté son soutien aux efforts de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) pour protéger les sites culturels iraquiens menacés.

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a lancé samedi à Bagdad une campagne de mobilisation mondiale visant à protéger le patrimoine culturel.

Cette campagne intitulée #Unite4Heritage s'appuie sur les réseaux sociaux pour créer un mouvement mondial en faveur de la protection et de la sauvegarde du patrimoine menacé, en Iraq et ailleurs, afin de contrer la propagande sectaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon alarmé par les graves dangers encourus par les minorités au Moyen-Orient

A l'occasion d'un débat public du Conseil de sécurité sur les victimes d'attaques et d'exactions ethniques ou religieuses au Moyen-Orient, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a dénoncé vendredi tous les actes de persécution visant les minorités dans cette région et a appelé la communauté internationale à aider ces populations.