Japon : Ban Ki-moon salue les efforts de relèvement à Sendai quatre ans après le séisme

15 mars 2015

Intégrer la réduction des risques de catastrophe dans le développement peut sauver des vies et des moyens de subsistance, a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, alors qu'il visitait la ville de Sendai, au Japon, qui a été dévastée par un tremblement de terre et un tsunami il y a quatre ans.

Selon M. Ban, à la suite d'un effort impressionnant de reconstruction, Sendai montre aujourd'hui que « nous avons le devoir de tirer les douloureuses leçons des catastrophes et adopter de nouvelles politiques pour un avenir meilleur ».

« Un relèvement résilient consiste à protéger les sociétés contre les pires dégâts des catastrophes futures. L'argent dépensé n'est pas un coût – c'est un investissement important », a déclaré M. Ban dans un discours lors d'un symposium à l'Université de Tohoku.

Le chef de l'ONU se trouve à Sendai pour la Conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophes, qui s'est ouverte samedi et doit s'achever mercredi 18 mars.

Ban Ki-moon a rappelé que 2015 était une année importante pour les Nations Unies, avec deux priorités : l'une est l'élaboration d'un programme de développement pour l'après-2015, l'autre est l'adoption d'un accord ambitieux sur le climat d'ici décembre de cette année. Selon lui, l'élaboration de mécanismes efficaces de réduction des risques de catastrophes aideraient au succès de ces deux priorités.

Le Secrétaire général a fait le tour de certaines zones de Sendai qui ont été touchées par le séisme de 2011 pour observer les efforts de reconstruction et de réhabilitation. Il a également rencontré des dirigeants communautaires, des étudiants et des citoyens.

« Je suis très impressionné par la manière dont les Japonais ont surmonté cette tragégie en reconstruisant en mieux leur communauté », a dit M. Ban. Selon lui, l'organisation de la Conférence des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophes est la démonstration de cet esprit et de cette capacité à se tourner vers un avenir meilleur et durable.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Au Japon, le chef de l'ONU appelle à la solidarité mondiale pour renforcer la résilience aux catastrophes

A l'occasion de la Conférence mondiale des Nations Unies sur la prévention des risques de catastrophes qui s'est ouverte samedi à Sendai, au Japon, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé à une mobilisation internationale pour améliorer la résilience aux catastrophes.