Iraq : l'UNESCO condamne la destruction au marteau d'objets anciens au musée de Mossoul

26 février 2015

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a exprimé jeudi son indignation suite aux attaques terroristes contre le musée de Mossoul, en Iraq.

« Je suis profondément choquée par les images diffusées aujourd'hui montrant la destruction de statues et de plusieurs autres objets du musée de Mossoul. Je condamne cet acte qui est une attaque délibérée contre l'histoire et la culture millénaires de l'Iraq et une nouvelle incitation à la violence et la haine », s'est indigné la Directrice générale dans un communiqué de presse rendu public à au siège de l'agence de l'ONU, à Paris.

Selon la presse, des extrémistes membres de l'Etat Islamique d'Iraq et du Levant (EIIL) ont utilisé des marteaux pour réduire à néant des objets anciens, parmi lesquels une série de statues de 3000 ans réunies dans le musée de Mossoul en Iraq, sous prétexte que ces objets font la promotion de l'idolâtrie chez les Musulmans. L'EIIL avait invoqué les mêmes raisons il y a quelques jours, à l'occasion de la destruction de milliers de livres de la bibliothèque publique de Mossoul.

Les statues provenaient du site de Hatra, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, et étaient conservées au musée de Mossoul, ainsi que d'autres objets uniques en provenance d'autres sites archéologiques de la province de Ninive.

« Cette attaque est bien plus qu'une tragédie culturelle – elle relève d'une question de sécurité dans la mesure où elle alimente le sectarisme, l'extrémisme violent et le conflit en Iraq », a déploré M. Bokova, rappelant que ces actes violent les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant la destruction du patrimoine culturel et le trafic illicite des antiquités et des objets culturels de l'Iraq et la Syrie.

« C'est pourquoi j'ai immédiatement appelé le Président du Conseil de sécurité afin de lui demander de convoquer une réunion d'urgence du Conseil de sécurité sur la protection du patrimoine culturel de l'Iraq en tant qu'élément constitutif de la sécurité du pays », a-t-elle ajouté.

« La destruction systématique de ces éléments emblématiques du patrimoine iraquien, dont nous sommes les témoins depuis plusieurs mois, est intolérable et doit cesser immédiatement », a déclaré la Directrice générale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.