Libye : le Conseil de sécurité condamne un attentat meurtrier dans l'est du pays

21 février 2015

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a fortement condamné samedi une série d'attentats suicides à la voiture piégée dans la ville d'Al Qubbah, dans l'est de la Libye, revendiqués par un groupe affilié à l'Etat islamique d'Iraq et du Levant (EIIL).

Selon la presse, l'attaque, qui aurait fait au moins 45 morts et de nombreux blessés, s'est produite dans la matinée du vendredi 20 février, sous forme de trois explosions distinctes, un kamikaze ayant fait sauter son véhicule près d'une station-service très fréquentée tandis que deux autres faisaient exploser leurs voitures piégées près du domicile du Président du Parlement libyen, Aqila Saleh Kuweider, et du siège des services de sécurité du Gouvernement.

Dans un communiqué de presse rendu public ce matin, le Conseil des 15 membres a adressé ses sincères condoléances aux familles des victimes de « cet acte odieux », tout en souhaitant un prompt rétablissement aux personnes blessées.

Les membres du Conseil ont souligné une nouvelle fois la nécessité de vaincre l'EIIL et d'éradiquer l'intolérance, la violence et la haine prônées par cette organisation terroriste. Les auteurs de ces actes de terrorisme inqualifiables doivent être traduits en justice, ont-il insisté.

Ces « actes de barbarie » perpétrés par l'EIIL, loin d'intimider le Conseil, ne font qu'accroitre la résolution de ses 15 membres à soutenir l'effort mondial et régional pour contrer l'EIIL, Ansar al-Sharia, et tout autre groupe lié à Al-Qaida.

Les auteurs de ces actes doivent être tenus pour responsable et traduits en justice, a insisté le Conseil de sécurité, exhortant tous les États à coopérer activement avec la Libye et les autorités compétentes afin d'y parvenir, dans le respect du droit international.

Rappelant que l'EIIL figure au nombre des groupes cités dans la Liste relative aux sanctions contre Al-Qaida, le Conseil a mis en garde tout individu ou entité susceptible d'apporter un soutien financier ou matériel à ce mouvement contre la possibilité de se voir ajouté à la Liste et d'en subir les sanctions.

Enfin, les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont réaffirmé la nécessité de combattre, conformément à la Charte de l'Organisation au droit international, les menaces à la paix et la sécurité internationales résultant d'actes terroristes. Ces derniers sont par nature criminels et injustifiables, quelles que soient les motivations de leurs auteurs, ont conclu les membres du Conseil.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : l'ONU condamne une attaque terroriste à la voiture piégée

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) ont fortement condamné vendredi une série d'attentats suicides à la voiture piégée dans la ville d'Al Qubbah, dans l'est de la Libye, la dernière attaque terroriste en date à frapper ce pays miné par la guerre.