Iraq : l'envoyé de l'ONU encourage les autorités à poursuivre les efforts de réconciliation

17 février 2015

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation en Iraq, le Représentant spécial du Secrétaire général dans ce pays, Nickolay Mladenov, a encouragé mardi les autorités iraquiennes à poursuivre leurs efforts en faveur de l'unité et de la réconciliation, alors que l'Etat Islamique continue de contrôler une partie du pays.

« Malgré la crise sécuritaire qui dure depuis un an, les dirigeants politiques, communautaires et religieux de l'Iraq se sont regroupés pour sauver leur pays de la terreur », a souligné M. Mladenov dans un discours devant les membres du Conseil. Il s'est notamment félicité de la formation d'un gouvernement d'union nationale.

L'envoyé de l'ONU a prévenu toutefois que dans le contexte où « l'EIIL [Etat islamique d'Iraq et du Levant] continue de contrôler la plupart des provinces de l'ouest de l'Iraq, les efforts fragiles en faveur de l'unité et de la réconciliation ont besoin d'être entretenus si l'on veut qu'ils portent leurs fruits alors que l'économie est frappée par la baisse des prix et une hausse vertigineuse des coûts liés à la sécurité ».

M. Mladenov a noté que depuis sa formation en septembre 2014, le gouvernement iraquien a pris d'importantes mesures, notamment en ce qui concerne la réforme du secteur de sécurité, nécessaire pour combattre le terrorisme. Les autorités ont promis de fournir une assistance militaire et financière aux dirigeants locaux et aux combattants tribaux dans la lutte contre l'EIIL, autrement appelé Daech.

L'envoyé de l'ONU a encouragé le gouvernement iraquien à respecter ses promesses en la matière. Il a aussi encouragé le Conseil des représentants « à adopter la législation nécessaire pour établir la Garde nationale iraquienne afin de permettre aux provinces d'assumer davantage de responsabilités pour assurer leur propre sécurité ».

« Pour que l'Iraq avance, il est crucial que ce processus fragile d'inclusion s'élargisse également à la sphère politique. Une solution exclusivement militaire au problème de l'EIIL est impossible », a dit le Représentant spécial. Il a ainsi salué les appels répétés à l'unité lancés par le Président, le Premier ministre et le Président du Parlement.

« Tout effort pour réaliser l'unité grâce à la réconciliation doit être basée sur les principes d'inclusion, avec la participation des dirigeants politiques, communautaires et religieux des différentes communautés à travers l'Iraq », a-t-il ajouté. Il a souligné qu'il était important d'accroître le rôle et la participation des femmes.

M. Mladenov a également appelé la communauté internationale à soutenir les Iraquiens dans leurs efforts pour construire un « nouvel Iraq ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.