Nigéria : sur fond de report des scrutins, Ban Ki-moon appelle à la préparation de futures élections pacifiques

8 février 2015

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a pris acte dimanche de la décision de la Commission électorale indépendante nigériane de reporter les élections du pays, initialement prévues le 14 février 2015.

S'exprimant dans un communiqué de presse par l'intermédiaire de son porte-parole, le Secrétaire général, actuellement en visite dans la capitale saoudienne, a exhorté les instances électorales du Nigéria à prendre toutes les mesures nécessaires, telles que la distribution rapide des cartes d'électeur restantes, afin de permettre à l'ensemble des citoyens nigérians en droit de voter de le faire, y compris les personnes déplacées.

« Cela est indispensable pour garantir une élection crédible, libre et transparente », a déclaré le chef de l'ONU, qui s'est entretenu ces derniers jours par téléphone avec le Président nigérian sortant, Goodluck Jonathan, et le candidat de l'opposition, Muhammadu Buhari.

Lors de ces conversations, M. Ban a appelé les deux futurs candidats à respecter l'Accord d'Abuja les engageant à la non-violence, à la paix et à la tolérance durant les élections.

Le Secrétaire général a déclaré attendre des autorités du Nigeria qu'elles garantissent l'organisation d'une élection pacifique et établissent des mesures de sécurité adéquates afin que les citoyens du pays soient en mesure d'exercer leur devoir civique en toute sécurité et sans crainte.

M. Ban a espéré que les prochaines élections sauront répondre aux attentes élevées des Nigérians et de la communauté internationale.

« Le bon déroulement des scrutins renforcerait la démocratie nigériane et permettrait au pays de continuer à jouer un rôle de premier plan dans la promotion de la paix et la sécurité régionales », a souligné le Secrétaire général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité condamne l'escalade des attaques par Boko Haram

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a fermement condamné jeudi l'escalade des attaques perpétrées par « les terroristes de Boko Haram » contre les troupes tchadiennes et les civils dans la zone à la frontière entre le Cameroun et le Nigéria.