L'ONU encourage la Serbie et le Kosovo à finaliser leurs négociations

6 février 2015

A la veille de la reprise du dialogue politique entre la Serbie et le Kosovo, le 9 février prochain à Bruxelles, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour le Kosovo, Farid Zarif, a encouragé vendredi les parties à résoudre les questions en suspens afin de mener les négociations à leur terme.

Lors de la réunion trimestrielle du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation au Kosovo, marquée à la fois par la formation d'un nouveau gouvernement en décembre et des manifestations à Pristina en janvier, le Chef de la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) a salué par vidéoconférence la volonté affichée par la Serbie et le Kosovo de trouver une solution pacifique à leurs différends.

« Il faudra prendre des décisions difficiles », a cependant mis en garde M. Zarif, qui a invité le gouvernement du Kosovo à créer sans tarder l'Association/Communauté des municipalités serbes et à entreprendre les démarches nécessaires à l'établissement d'une cour spécialisée entre le Kosovo et l'Union européenne pour juger les crimes de guerre et atténuer les tensions qui subsistent entre communautés.

Se disant préoccupé par le flux de l'immigration illégale quittant le Kosovo en direction de l'ouest de l'Europe, M. Zarif a mentionné à cet égard la création d'une Commission exécutive pour analyser et prévenir le problème de l'endettement, dont un des rôles sera d'examiner la création éventuelle d'un fonds pour prévenir les migrations irrégulières.

« Le sort des personnes disparues est une autre source de préoccupation », a par ailleurs déclaré le Représentant spécial, citant les 1.655 cas toujours en cours de résolution.

Tout en pointant du doigt les actes de vandalisme et les vols commis à l'encontre de sites religieux au Kosovo, M. Zarif a salué en conclusion les progrès accomplis pour protéger l'héritage culturel du territoire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.