Plus de 16.000 enfants orphelins à cause d'Ebola, selon l'UNICEF

6 février 2015

Environ 16. 600 enfants sont orphelins, ayant perdu leur père, leur mère ou bien les deux, ou encore les adultes qui prennent soin d'eux, à cause de l'épidémie d'Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, a indiqué vendredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

La plupart de ces enfants ont été pris en charge par leurs communautés et seulement 3% ont dû être placés hors de leur famille élargie ou de leur communauté, s'est félicitée l'agence onusienne.

« Cela montre la force des liens de parenté et l'extraordinaire résilience des communautés à un moment de grandes difficultés », a dit le Directeur régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale, Manuel Fontaine, dans un communiqué de presse.

À la mi-janvier, sur les 16. 600 orphelins dénombrés au total dans les trois pays, près de 3.600 avaient perdu leurs deux parents à cause du virus Ebola.

L'UNICEF aide à identifier les enfants sans parents ou sans adultes prenant soin d'eux et à trouver des membres de leur famille élargie ou des membres de leur communauté pour les prendre en charge. En Guinée, par exemple, les 773 enfants qui ont perdu leurs deux parents ont été placés au sein de leur famille élargie.

Les enfants et les familles qui s'occupent d'eux reçoivent de l'argent liquide et une assistance matérielle, une aide pour aller à l'école et un soutien émotionnel et psychologique.

Pour les enfants qui ont été en contact avec une personne infectée, des soins sont fournis pendant la période de 21 jours pendant laquelle ils sont surveillés et qui correspond à la période d'incubation de la maladie. L'UNICEF a également développé un réseau de survivants d'Ebola qui jouent un rôle important dans le soutien apporté aux enfants concernés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ebola : un responsable de l'ONU appelle à ne pas relâcher les efforts

De retour à New York après une visite d'une semaine dans les pays affectés par l'épidémie d'Ebola, le Directeur des opérations du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), John Ging, a appelé jeudi la communauté internationale à ne pas faire preuve de complaisance dans la phase la plus difficile ayant pour but d'éliminer le virus.