Somalie : le Conseil de sécurité appelle les dirigeants du pays à mettre un terme à la crise politique

6 février 2015

Suite à une réunion consacrée à la situation en Somalie, le Conseil de sécurité des Nations Unies a exprimé ses préoccupations face à la crise politique actuelle, mettant en garde contre ses conséquences néfastes sur la paix et la stabilité dans le pays.

Après avoir été informés de la crise politique somalienne, le mercredi 4 février, dans un exposé par vidéoconférence du Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Somalie, Nicholas Kay, et du Représentant spécial du Président de la Commission de l'Union africaine, Maman Sidikou, les membres du Conseil de sécurité ont déclaré dans un communiqué de presse publié jeudi soir que « restaurer rapidement et durablement la stabilité politique » en Somalie est une priorité absolue.

Le Conseil a ainsi encouragé les dirigeants politiques somaliens, notamment le Président, le Premier ministre et le Parlement du pays, à redoubler d'efforts pour travailler ensemble à l'établissement d'un gouvernement inclusif et représentatif.

Les membres du Conseil de sécurité ont exhorté le nouveau gouvernement, une fois formé, à accélérer la dynamique de 2014 en matière de fédéralisation, notamment en ce qui concerne le partage du pouvoir et des ressources, alors qu'un référendum constitutionnel et des élections sont prévus en 2016. Dans ce contexte, le Conseil a souligné l'importance d'établir sans plus tarder la Commission nationale électorale indépendante.

Les membres du Conseil de sécurité ont affirmé leur détermination à continuer de soutenir tous les efforts internationaux visant à mettre fin à la menace posée par le groupe terroriste Al-Chabab et à créer une atmosphère propice à la consolidation de la paix et au développement durable en Somalie.

En conclusion, les membres du Conseil ont affirmé leur soutien à M. Kay et M. Sidikou dans l'accomplissement de leurs mandats respectifs, notamment via les activités sur le terrain de l'Opération des Nations Unies en Somalie (ONUSOM) et de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : l'ONU juge nécessaire d'accélérer la fédéralisation du pays

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU consacrée à la situation en Somalie, le Représentant spécial du Secrétaire général dans ce pays, Nicholas Kay, a estimé mercredi qu'il fallait accélérer la fédéralisation de la Somalie, s'inquiétant des querelles politiques qui pourraient faire dérailler l'ensemble du projet.