Ukraine : Ban Ki-moon demande l'évacuation des civils de Debaltseve

5 février 2015

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est déclaré jeudi gravement préoccupé par la situation dans l'est de l'Ukraine, notamment par les souffrances des civils pris au piège dans la ville de Debaltseve, où les combats font rage.

« L'offensive rebelle se poursuit et des civils meurent chaque jour un peu plus », a déploré le chef de l'ONU par l'intermédiaire de son porte-parole dans un communiqué de presse publié à New York.

Le Secrétaire général a condamné dans les termes les plus vifs les derniers rapports faisant état de « bombardements aveugles » de civils dans la région et a appelé les deux parties à retirer immédiatement leurs positions militaires des zones à forte densité de population civile.

M. Ban s'est joint aux autres membres de la communauté internationale pour appuyer la proposition de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) d'établir une trêve temporaire qui permettrait d'évacuer immédiatement les civils pris au piège à Debaltseve, sans accès à des services de base.

Selon la presse, cette ville de la région de Donetsk dans l'est de l'Ukraine a été le théâtre d'intenses affrontements ces derniers jours entre les rebelles et le gouvernement ukrainien, au point que la lutte pour son contrôle est devenue l'épicentre stratégique et symbolique du conflit dans le pays.

Le Secrétaire général a par ailleurs réitéré son appel pour l'établissement d'un cessez-le-feu global et durable, ainsi que pour la conduite d'une action politique et diplomatique d'urgence.

Se disant prêt à appuyer la consolidation d'un processus de paix viable, M. Ban a demandé aux parties et à la communauté internationale dans son ensemble d'assumer leurs responsabilités respectives afin de mettre fin au conflit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.