L'ONU appelle les pays de la région des Grands Lacs à s'unir contre les FDLR

5 février 2015

Les pays de la région des Grands Lacs doivent unir leurs efforts pour neutraliser les forces déstabilisatrices dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) et soutenir les opérations militaires contre les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), a déclaré jeudi un haut responsable de l'ONU.

« Les pays de la région devraient rester unis dans leurs efforts visant à neutraliser toutes les forces négatives dans l'est de la RDC et à soutenir une action militaire contre les FDLR », a déclaré l'Envoyé spécial du Secrétaire général des nations Unies pour la région des Grands Lacs, Saïd Djinnit, dans un communiqué de presse rendu public à Kigali, au Rwanda.

M. Djinnit a conclu mercredi une visite dans la capitale rwandaise à l'occasion de laquelle il a rencontré la Ministre des affaires étrangères du pays, Louise Mushikiwabo, le Ministre de la défense, James Kabarebe et d'autres hauts fonctionnaires rwandais, afin de discuter de la paix et la sécurité dans la région. Il s'est également entretenu avec le Président de la Commission rwandaise de démobilisation et réintégration (CRDR), Jean Sayinzoga.

Duran sa visite, l'Envoyé spécial a réaffirmé son soutien et celui de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO) au gouvernement de la RDC dans la conduite d'opérations militaires contre les FDLR, « qui ont causé des souffrances indicibles à de nombreux innocents ». M. Djinnit a également encouragé les autorités du Rwanda à rester engagées à mettre en œuvre l'Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région, signé à Addis-Abeba le 24 février 2013

Au cours des différentes réunions auxquelles il a assisté durant sa visite, M. Djinnit a souligné l'importance de s'attaquer aux causes profondes des conflits et de l'instabilité dans la région, notamment aux défis d'ordre socio-économique et à la question de la gouvernance.

L'Envoyé spécial a en outre souligné l'importance de promouvoir le renforcement de la confiance et de la coopération économique entre les pays de la région, deux objectifs essentiels de l'accord-cadre du 24 février 2013. À cet égard, il a encouragé les efforts en cours pour la convocation du prochain sommet de la Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL), qui devrait réunir les chefs d'Etat du Burundi, de la RDC et du Rwanda.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : la MONUSCO condamne de nouveaux massacres dans la région de Beni

Le chef de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Martin Kobler, a condamné avec force mercredi de nouveaux massacres dans la région de Beni, dans l'est du pays.