Soudan : l'équipage d'un hélicoptère du PAM de retour sain et sauf après un atterrissage d'urgence

2 février 2015

Les membres d'équipage d'un hélicoptère affrété par les Nations Unies, qui avait été contraint d'atterrir au Soudan par l'Armée populaire de libération du Soudan-Nord (SPLM-N), ont été remis sains et saufs au Programme alimentaire mondial (PAM) au Soudan du Sud, s'est félicité lundi l'agence de l'ONU.

Selon le PAM, l'hélicoptère Mi-8, qui s'était envolé de Rumbek, au Soudan du Sud, à destination de Khartoum, la capitale du Soudan, où il devait subir un entretien de maintenance, avait effectué un atterrissage forcé dans une région isolée de l'État du Kordofan méridional au Soudan, après avoir essuyé des tirs.

La SPLM-N avait ensuite déclaré être en possession des six membres de l'équipage sous contrat avec le PAM, tout en précisant qu'ils étaient indemnes. Après confirmation du lien contractuel entre l'équipage et le PAM, la SPLM-N avait fait une offre conditionnelle pour leur évacuation par voie aérienne. Selon le PAM, diverses propositions pour l'évacuation étaient toujours en cours d'étude lorsque l'équipage a été libéré.

« Les membres de l'équipage du PAM sont parvenus au bureau du PAM à Yida près de la frontière avec le Kordofan méridional ce matin », a précisé l'agence de l'ONU dans un communiqué de presse, ajoutant qu'un groupe connu sous le nom de la New Sudan Women's League a engagé des négociations unilatérales avec la SPLM-N afin de s'accorder sur les modalités de libération de l'équipage.

Parallèlement, le PAM a collaboré avec les autorités à la fois du Soudan et du Soudan du Sud pour localiser et récupérer l'équipage lorsque le contact a été rompu avec l'hélicoptère.

« Il est regrettable que cet incident ait eu lieu. Cependant, nous sommes très soulagés que les membres de l'équipage du PAM soient indemnes et de retour parmi nous », a déclaré la Directrice exécutive du PAM, Ertharin Cousin, remerciant tout particulièrement le gouvernement du Soudan pour son soutien.

Les six membres de l'équipage ont été transportés tard dans la soirée du dimanche 1er février dans un avion affrété par le PAM de Yida à Djouba, la capitale du Soudan du Sud.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan du Sud : le HCR s'inquiète de l'afflux de réfugiés soudanais

En janvier 2015, le nombre de réfugiés fuyant la région soudanaise des montagnes de Nouba, déchirée par la guerre, en direction du Soudan du Sud a considérablement augmenté, s'est inquiété vendredi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).