Les participants au dialogue inter-libyen décident de se réunir en Libye à l'avenir

29 janvier 2015

Les participants aux pourparlers politiques inter-libyens qui se sont tenus cette semaine à Genève sous l'égide des Nations Unies ont convenu de se réunir à l'avenir en Libye, a indiqué jeudi la Mission des Nations Unies en Libye (MANUL).

« Il y a eu un accord sur le principe d'organiser les futures sessions de dialogue en Libye, à condition que les conditions de sécurité et logistiques le permettent », a précisé la Mission onusienne dans un communiqué de presse.

La MANUL a appelé toutes les parties prenantes à se joindre aux pourparlers « dans un esprit ouvert et constructif ».

Les participants ont exprimé leur préoccupation sur les conditions de sécurité dans différents zones du pays, condamnant en particulier la récente attaque dans la capitale Tripoli qui a eu lieu alors qu'ils étaient réunis au siège des Nations Unies à Genève.

« En même temps, ils ont souligné que les pourparlers présentent un moment d'espoir et de réconciliation pour les Libyens, et une opportunité pour résoudre la crise politique et sécuritaire du pays qu'il ne faudrait pas manquer », a ajouté la MANUL.

Par ailleurs, la Mission onusienne a remercié le gouvernement sud-coréen pour sa contribution de 1,18 million de dollars à l'assistance humanitaire en Libye.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : l'ONU condamne fermement un attentat suicide contre un hôtel

Le Conseil de sécurité des Nations Unies et le Secrétaire général de l'Organisation, Ban Ki-moon, ont condamné dans les termes les plus vigoureux un attentat mardi 27 janvier contre un hôtel de la capitale libyenne, Tripoli, ayant fait plusieurs morts et blessés.