Libye : début d'un nouveau cycle de discussions entre parties prenantes à Genève

26 janvier 2015

Un nouveau cycle de pourparlers entre parties prenantes libyennes a démarré lundi à Genève sous l'égide des Nations Unies afin de trouver une issue à la crise politique et sécuritaire qui secoue le pays.

Cette nouvelle réunion organisée par la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) fait suite à des pourparlers à Genève la semaine dernière, au cours desquels les participants ont exprimé leur engagement envers une Libye unie et démocratique respectant l'état de droit et les droits de l'homme.

Outre cette réunion sur les principaux aspects politiques, une autre réunion doit avoir lieu mercredi réunissant des représentants de conseils municipaux et de conseils locaux de villes de l'ensemble de la Libye afin de discuter de l'élaboration de mesures de confiance.

Dans un communiqué de presse publié dimanche, la MANUL a appelé « toutes les parties libyennes et invité tous les participants à aborder ces pourparlers destinés à mettre fin à la crise politique et sécuritaire en Libye dans un esprit d'ouverture et de réconciliation guidé par l'intérêt national supérieur des Libyens ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : l'ONU condamne une attaque contre la succursale de la Banque centrale à Benghazi

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a condamné jeudi une attaque contre la succursale de la Banque centrale dans la ville de Benghazi, rappelant que c'était un symbole de l'Etat libyen.