Libye : la Mission de l'ONU déplore une attaque terroriste à Tobrouk

30 décembre 2014

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a fermement déploré mardi une attaque terroriste qui a visé un hôtel dans la ville de Tobrouk où la Chambre des représentants était réunie en séance.

« Cet acte méprisable ne fera qu'accroître la détermination des Libyens qui cherchent une solution politique afin d'apporter la stabilité et la sécurité en Libye », a dit la MANUL dans un communiqué de presse.

La Mission onusienne a souligné une nouvelle fois que la violence ne résoudra pas les problèmes de la Libye et a exhorté les Libyens « à renoncer à la violence et à chercher à résoudre les crises politiques et sécuritaires à travers le dialogue ».

Selon la presse, l'attentat suicide à la voiture piégée qui a visé l'hôtel a blessé trois députés libyens. La Chambre des représentants a été obligée de s'établir à Tobrouk après la prise de la capitale Tripoli par des rebelles en août.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : face à la montée des violences, l'ONU met en garde le pays contre une « guerre totale »

Alors que le nord du pays est sous le coup d'une recrudescence des combats, la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a fortement condamné dimanche une série de frappes aériennes ayant pris pour cible la ville de Misrata, craignant que l'escalade de la violence plonge cette nation d'Afrique du Nord dans une « guerre totale ».