Liban : l'ONU souligne l'importance du soutien de la communauté internationale

29 décembre 2014

Lors d'une rencontre avec le Premier ministre libanais, Tammam Salam, le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Liban, Derek Plumbly, a souligné lundi l'importance du dialogue politique à l'intérieur du pays et le besoin pour la communauté internationale d'accroitre son soutien envers le gouvernement libanais.

« Nous avons discuté aujourd'hui de la situation sécuritaire, et notamment de la mise en œuvre de la résolution 1701 et du rôle crucial joué par l'armée aussi bien dans le sud qu'ailleurs dans le pays », a déclaré le Coordonnateur spécial, ajoutant qu'il avait à cette occasion rendu hommage aux forces de sécurité libanaises « pour tous leurs efforts et sacrifices consentis afin de protéger le pays face aux sérieux défis auxquels il a été confronté cette année ».

Adoptée le 11 août 2006 par Conseil de sécurité des Nations Unies à l'unanimité de ses quinze membres afin de mettre un terme au conflit israélo-libanais de 2006, la résolution 1701 demande, entre autres, la cessation totale des hostilités, le retrait de toutes les forces israéliennes du Liban, le déploiement en parallèle de l'armée libanaise et de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), le désarmement du Hezbollah et l'extension de l'autorité du gouvernement libanais à tout son territoire.

M. Plumbly a noté avec satisfaction les progrès réalisés pour obtenir le soutien de la communauté internationale à l'armée libanaise, thème essentiel, a-t-il ajouté, « qui a été une source de préoccupation centrale pour les Nations Unies ».

« J'ai remercié le Premier ministre pour son rôle dans la finalisation et le lancement plus tôt dans le mois avec le Vice-Secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson, du Plan d'intervention de crise pour le Liban », a poursuivi le Coordonnateur spécial de l'ONU, soulignant l'importance des mesures devant être prises pour assurer une réponse internationale appropriée et suffisante.

M. Plumbly a par ailleurs salué les initiatives en cours en matière de dialogue entre les partis politiques au Liban, y compris la réunion de dialogue qui a eu lieu la semaine dernière entre le Courant du Futur et le Hezbollah sous les auspices du Président du parlement.

« Il est clair que le dialogue est important pour l'unité et la stabilité en ces temps difficiles », s'est félicité le Coordonnateur spécial. « Nous espérons vivement que ces mesures contribueront à résoudre les questions en suspens, et en premier lieu la vacance de la présidence », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

A Beyrouth, Eliasson promet le soutien de l'ONU au Liban face à l'afflux de réfugiés syriens

Le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, a déclaré lundi à Beyrouth que l'ONU ferait tout son possible pour soutenir le Liban qui accueille un nombre très important de réfugiés syriens.