Malgré les affrontements à Gaza, Israéliens et Palestiniens doivent maintenir le cessez-le-feu, selon l'ONU

24 décembre 2014

Le Coordonnateur spécial adjoint pour le processus de paix au Moyen-Orient, James Rawley, s'est dit profondément préoccupé mercredi par les informations selon lesquelles un échange de tirs s'est produit dans la journée entre des militants palestiniens et les Forces de défense israéliennes au sud de la bande de Gaza.

L'affrontement, qui s'est traduit par des victimes des deux côtés, fait suite suit à une série d'incidents armés répertoriés dans la zone depuis fin novembre.

Le Coordonnateur spécial adjoint a exhorté toutes les parties à maintenir et à renforcer le cessez-le-feu du 26 août et à se prémunir contre une montée des tensions.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Moyen-Orient : 2014, une « année dramatique » pour la paix, selon l'ONU

Qu'il s'agisse du nouvel échec des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, de la guerre dévastatrice de 51 jours dans la bande de Gaza ou du regain de violences et de tensions en Cisjordanie, l'année 2014 s'achève sur un bilan dramatique pour le Moyen-Orient, a estimé le Coordonnateur spécial de l'ONU pour le processus de paix dans la région, Robert Serry.