L'ONU lance un partenariat en faveur de l'égalité des sexes dans la région Asie-Pacifique

16 décembre 2014

Les Nations Unies ont lancé mardi à New York un partenariat en faveur de l'égalité des sexes dans la région Asie-Pacifique avec Data2X, une initiative internationale visant à réduire les écarts entre hommes et femmes.

L'ancienne Secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, et l'ancien maire de la ville de New York, Michael Bloomberg, ont participé à ce lancement en tant que parrains de l'initiative.

Ce nouveau partenariat entre Data2X et la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie et le Pacifique (CESAP) aura pour but de veiller à ce que les efforts régionaux actuels pour améliorer la gestion de l'état civil et des statistiques vitales (ECSV) contribuent à l'égalité des sexes. Il accordera ainsi une attention toute particulière aux difficultés rencontrées par les femmes et les filles pour obtenir une identité juridique et pour être inclues dans les statistiques officielles.

« Ne laisser personne de côté sera un principe de base du programme de développement pour l'après-2015, et pour y parvenir il est absolument essentiel de fournir à chaque homme, femme, fille et garçon une identité juridique, ainsi que de les inclure dans les statistiques officielles servant de bases aux décisions que nous prenons », s'est félicité dans un communiqué de presse le Secrétaire exécutif adjoint de la CESAP, Shun-ichi Murata. « Le partenariat avec Data2x est une étape significative pour parvenir à cet objectif ».

« On estime actuellement que les naissances de 135 millions d'enfants de moins de cinq ans en Asie et dans le Pacifique n'ont pas été enregistrées », a ajouté le Secrétaire exécutif, précisant que ces enfants, ainsi que de nombreuses personnes issues d'autres tranches âges dans la région, n'ont aucune identité juridique.

« L'incapacité d'aller à l'école ou de consulter un médecin et l'impossibilité de voter et ou de posséder des biens sont autant de défis auxquels ces personnes peuvent être confrontées », a déploré M. Shun-ichi Murata, tout en saluant les perspectives ouvertes par le partenariat entre la CESAP et Data2X.

Cette annonce fait suite à la tenue en novembre dernier de la première Conférence ministérielle sur l'ECSV en Asie-Pacifique, organisée par la CESAP dans le cadre de son initiative “Get Every One in the Picture.” A cette occasion, les États membres de la CESAP ont pris des engagements historiques afin d'améliorer l'enregistrement des décès et des naissances, la documentation juridique des individus et les statistiques de l'état civil d'ici à 2024.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU demande une action urgente pour améliorer la qualité de l'air en Asie-Pacifique

La Secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique (CESAP), Noeleen Heyzer, a appelé vendredi les gouvernements à redoubler d'efforts pour faire face aux multiples défis liés à la détérioration de la qualité de l'air. Le smog – une brume épaisse provenant de polluants atmosphériques - atteint en effet des niveaux record dans les villes de la région Asie-Pacifique.