Le Conseil de sécurité reste préoccupé par la situation très volatile dans la région d'Abyei

12 décembre 2014

Le Conseil de sécurité des Nations Unies s'est vivement inquiété de la situation sécuritaire très volatile dans la région d'Abyei, qui fait l'objet d'une dispute entre le Soudan et le Soudan du Sud.

Dans une déclaration à la presse publiée jeudi soir, les membres du Conseil ont noté « la situation sécuritaire relativement calme mais très volatile dans la zone d'Abyei et l'absence de progrès dans la mise en œuvre de l'Accord du 20 juin 2011 sur les arrangements temporaires pour la sécurité et l'administration » de cette région.

Le 8 décembre, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, le Chef du Bureau des Nations Unies auprès de l'Union africaine, Haile Menkerios, et le Commandant par intérim de la Force de sécurité des Nations Unies pour Abyei (UNISFA), le général Halefom Moges, ont fait le point sur la situation dans cette région.

Les membres du Conseil de sécurité ont salué la nomination le 5 décembre du Co-Président du Comité conjoint de supervision d'Abyei pour le Soudan du Sud et ont exhorté à la « reprise immédiate » des travaux de ce comité « sans conditions. »

Ils ont également une nouvelle fois demandé au Soudan et au Soudan du Sud de commencer à établir rapidement le Conseil et l'Administration de la zone d'Abyei, notamment la protection de l'infrastructure pétrolière.

Les membres du Conseil ont répété que la zone d'Abyei devrait être démilitarisée, à l'exception de l'UNISFA et du Service policier d'Abyei. Ils ont également estimé que le Soudan et le Soudan du Sud devraient reprendre sans conditions les négociations sur le statut final de la région disputée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Abyei : le PAM distribue de l'aide dans le nord de la région pour la première fois en trois ans

Pour la première fois depuis mai 2011, le Programme alimentaire mondial (PAM) au Soudan a commencé cette semaine la distribution d'une aide alimentaire vitale pour les communautés vulnérables dans le nord de la région d'Abyei, un territoire disputé entre le Soudan et le Soudan du Sud.