A Chicago, Ban réaffirme le rôle central de l'Organisation de l'aviation civile internationale au sein de l'ONU

8 décembre 2014

L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) continue de jouer un rôle essentiel pour relayer l'action des Nations Unies, notamment dans les domaines de la santé, de la sécurité et de l'environnement, a déclaré lundi à Chicago le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

« En 2014, nous devons faire face à des menaces nouvelles qui étaient inimaginables lors de la création de l'OACI », a déclaré M. Ban. « Aujourd'hui comme hier, nous savons que nous ne pourrons surmonter ces menaces que grâce à une réponse internationale et collective. »

L'allocution du Secrétaire général, prononcée lors d'une session extraordinaire du Conseil permanent de l'OACI, intervenait dans le cadre d'une journée de commémoration du 70ème anniversaire de la Convention relative à l'aviation civile internationale, plus communément appelée Convention de Chicago, où elle a été signée en 1944.

La Convention, qui a donné naissance à l'OACI – l'agence spécialisée des Nations Unies chargée de coordonner et réglementer le transport aéronautique international – établit des normes internationales relatives à l'espace aérien, à l'immatriculation des aéronefs et à la sécurité du transport aérien.

Dans son discours, M. Ban a mis en évidence l'efficacité de la coopération entre l'OACI et les Nations Unies s'agissant des grandes problématiques mondiales, et notamment des actions de l'Organisation dans les domaines de la santé, de la sécurité et de l'environnement.

Sur le plan de la santé, le Secrétaire général a salué les efforts de coordination déployés par l'OACI concernant les conséquences de l'épidémie d'Ebola sur les transports, le commerce et le tourisme.

« L'OACI s'est fermement opposée, aux côtés de l'Organisation mondiale de la santé, aux restrictions sur les voyages et le commerce, de nature à entraver les efforts visant à accélérer l'acheminement de médicaments et de personnel médical », s'est félicité M. Ban.

Concernant la sécurité, le Secrétaire général a salué l'action des experts de l'OACI, qui ont aidé à établir les résultats préliminaires de l'enquête indépendante demandée par le Conseil de sécurité de l'Organisation lorsque le Boeing 777 transportant 298 personnes s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine en juillet dernier.

M. Ban a également salué les efforts entrepris par l'OACI afin de mobiliser la communauté internationale dans le but de réduire les risques liés au survol des zones de conflit par des avions civils.

S'agissant enfin des changements climatiques, le Secrétaire général a salué la contribution de l'OACI lors du récent Sommet sur le climat. « Grâce à l'OACI, les gouvernements et l'industrie de l'aviation se sont engagés à améliorer de 2% par an le rendement du carburant et l'utilisation de carburant sans effet net sur les émissions de dioxyde de carbone à partir de 2020 ».

M. Ban est arrivé dimanche soir à Chicago et a entamé son programme officiel lundi matin par une rencontre avec l'Association fédérale de l'aviation des Etats-Unis, le Secrétaire américain chargé des Transports et le maire de Montréal, où est situé le siège de l'OACI.

Avant de quitter Chicago, M. Ban a assisté à un événement avec le maire de la ville afin de valoriser les efforts visant à promouvoir l'efficacité énergétique dans les bâtiments de Chicago.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ukraine : le vol MH17 aurait été abattu selon un rapport préliminaire présenté au Conseil de sécurité

Lors d'une réunion vendredi au Conseil de sécurité, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, a indiqué que selon un rapport préliminaire concernant l'accident de l'avion de Malaysia Airlines, l'avion s'est disloqué au-dessus de l'Ukraine à la suite de la pénétration d'un nombre important d' « objets propulsés à haute énergie provenant de l'extérieur de l'appareil ».