Burundi : un expert de l'ONU va évaluer les efforts entrepris en matière de justice transitionnelle

5 décembre 2014

L'expert des Nations Unies Pablo de Greiff visitera le Burundi du 8 au 16 décembre afin d'évaluer les efforts entrepris jusqu'à présent par les autorités en matière de justice transitionnelle.

« Cette première visite a lieu dans un moment particulièrement crucial pour le pays », a signalé M. de Greiff, le Rapporteur spécial sur la promotion de la vérité, de la justice, de la réparation et des garanties de non-répétition. Il a notamment cité le processus qui établit la Commission vérité et réconciliation.

La création de cette entité pour la recherche de la vérité au Burundi est l'une des principales étapes contenues dans l'Accord d'Arusha de 2000 et une recommandation clé issue des consultations nationales de 2009.

« Cependant, au-delà de la promotion de la vérité, mon mandat se concentre également sur les domaines de la justice, la réparation et des garanties de non-répétition, qui visent à faire face à l'héritage des violations flagrantes des droits de l'homme, à contribuer à la reconnaissance des victimes, à encourager un climat de confiance et la réconciliation, et à renforcer la primauté de l'Etat de droit », a souligné l'expert.

« Au cours de cette visite, j'espère évaluer en toute objectivité et toute impartialité les travaux entrepris dans le domaine des quatre composantes de mon mandat et offrir mon assistance au gouvernement et à la société burundaise dans son ensemble, afin de répondre de manière adéquate aux violations commises par le passé pour que le pays continue à aller de l'avant », a-t-il ajouté.

M. de Greiff, qui visite le pays à l'invitation des autorités burundaises, a prévu de s'entretenir avec des représentants du gouvernement, des représentants des pouvoirs législatif et judiciaire, des responsables des forces de sécurité, ainsi que de nombreux acteurs de la société civile, des victimes, des représentants des Nations Unies et des délégations diplomatiques. Durant sa visite, il doit visiter les provinces de Bujumbura Rural, Bubanza et Gitega.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Un expert appelle le Burundi à cesser d'entraver le travail des défenseurs des droits de l'homme

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits de l'homme, Michel Forst, a exprimé mardi son regret que les défenseurs du Burundi soient assimilés à des opposants politiques, alors qu'il s'agit de femmes et d'hommes qui s'emploient à promouvoir et à protéger les droits.