Yémen : le Conseil de sécurité condamne un attentat contre la résidence de l'ambassadeur iranien

4 décembre 2014

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné dans les termes les plus vifs jeudi l'attentat à la bombe du 3 décembre qui a visé la résidence de l'Ambassadeur de la République islamique d'Iran au Yémen, faisant plusieurs morts et blessés.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont exprimé leur sympathie et leurs condoléances aux familles et aux amis des personnes qui ont été tuées ou blessées par cet acte odieux.

Les membres du Conseil ont condamné « tous les actes de violence perpétrés contre des locaux diplomatiques, qui mettent en danger des innocents et perturbent gravement les activités ordinaires des fonctionnaires et des représentants diplomatiques ».

Les membres du Conseil ont souligné la nécessité de traduire en justice les auteurs, organisateurs et commanditaires de ces actes répréhensibles, ainsi que ceux qui les financent et ont exhorté tous les États à coopérer activement avec les autorités yéménites à cet égard.

Selon la presse, une voiture piégée a explosé mercredi devant la résidence de l’ambassadeur iranien dans la capital yéménite, Sana’a, tuant au moins trois personnes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Yémen : l'ONU exhorte les autorités à enquêter sur les violations des droits de l'homme

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a exhorté mardi les autorités du Yémen à engager des poursuites contre les auteurs de violations des droits de l'homme qui ont été commises ces derniers mois.